BFM Lyon

Accueil des réfugiés afghans: le maire de Villeurbanne tacle Marlène Schiappa

Dans un courrier, la ministre chargée de la citoyenneté remercie le maire de Villeurbanne de vouloir accueillir des réfugiés afghans dans sa commune mais l'invite à passer à l'action.

Cédric Van Styvandael n'a pas voulu laisser passer cette occasion. Vendredi dernier, Marlène Schiappa adresse un courrier au maire de Villeurbanne pour le remercier de vouloir accueillir des réfugiés afghans dans sa commune. Et elle l'enjoint de passer de la parole aux actes: "votre offre de services (...) n'a pas encore été suivie d'effets".

Problème, Villeurbanne accueille déjà des réfugiés afghans depuis la semaine dernière, comme n'a pas manqué de lui faire remarquer Cédric Van Styvandeal dans une réponse par courrier daté du 30 août.

"J'ai le regret de vous informer que vous vous êtes trompée de destinataire" lui répond Cédric Van Styvendael. "Peut-être n’ai-je pas assez communiqué sur cet accueil? Il se trouve que je ne suis pas très à l’aise avec l’instrumentalisation de la souffrance pour mettre en scène sa propre générosité."

Depuis le 25 août, la commune accueille 44 réfugiés afghans. De plus, la mairie de Villeurbanne s'est organisée avec la ville de Lyon pour accueillir 10 artistes afghans, qui sont actuellement en quarantaine à Paris et qui seront accueillis dans des appartements mis à disposition par la mairie de Villeurbanne.

Aline Picard et Alicia Foricher