BFM Grand Littoral

Pas-de-Calais: le maire d'Ambleteuse fait appel de l'annulation des élections municipales

Image d'illustration urne de vote

Image d'illustration urne de vote - AFP

Le scrutin avait été invalidé à la suite d'un recours déposé par un élu de la liste menée par le candidat de l'opposition Stéphane Pinto, lequel critiquait la diffusion d'un tract jugé diffamatoire.

Nouveau rebondissement dans l'affaire des élections municipales à Ambleteuse (Pas-de-Calais). Le maire sortant de la commune, Arnaud Lelièvre du Broeuille, s'apprête à faire appel de la décision du Tribunal administratif de Lille annulant le scrutin, a appris BFM Grand Littoral.

La décision du tribunal intervient à la suite du recours déposé par un élu de la liste du candidat défait, Stéphane Pinto, et repose sur la diffusion de propos "particulièrement outranciers et méprisants pour les personnes atteintes d'un handicap mental" figurant sur un tract anonyme peu de temps avant le scrutin. La décision s'appuie également sur un défaut de contrôle d'identité de certains électeurs alors que 16 voix séparent Arnaud Lelièvre du Broeuille et Stéphane Pinto.

Au Conseil d'Etat de trancher

Dans un communiqué auquel BFM Grand Littoral a eu accès, le maire sortant dénonce "un tract odieux" mais conteste sa "diffusion large". L'élu assure avoir recensé "pas moins de 133 personnes pouvant attester sur l'honneur de ne jamais avoir eu connaissance de ce tract, nous permettant de prouver la non-diffusion large".

La balle est désormais dans le camp du Conseil d'Etat, qui aura six mois pour statuer à compter de l'enregistrement de l'appel. Si la juridiction venait à confirmer la décision du Tribunal administratif de Lille, de nouvelles élections devraient alors être plannifiées dans les trois mois suivants.

Philippine Potentier avec Florian Bouhot