BFM Grand Littoral

Naufrage de migrants au large de Calais: l'État prendra en charge l'inhumation des victimes

Un hommage a été rendu à Calais aux migrants morts dans le naufrage d'une embarcation mercredi.

Un hommage a été rendu à Calais aux migrants morts dans le naufrage d'une embarcation mercredi. - FRANCOIS LO PRESTI / AFP

L'annonce a été faite par Gérald Darmanin ce mardi. Vingt-sept personnes sont mortes dans le naufrage de leur embarcation le 24 novembre dernier.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, a annoncé ce mardi sur son compte Twitter, que l'Etat allait prendre à sa charge l'inhumation des victimes du naufrage du 24 novembre au large de Calais. L'État "travaillera avec les communes qui acceptent d'accueillir les défunts", assure le ministre de l'Intérieur, qui précise qu'il s'agit d'une demande d'Emmanuel Macron.

Mercredi dernier, 27 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large des côtes de Calais en tentant de traverser la Manche pour rejoindre le Royaume-Uni.

Cinq femmes et une petite fille figurent parmi les 27 victimes de ce naufrage. L'une d'entre elles a déjà été identifiée, comme étant Mariam Nouri une jeune femme kurde de 24 ans originaire d'Irak.

Depuis ce drame, cinq passeurs ont été arrêtés, selon Gérald Darmanin. Ce drame est le plus meurtrier depuis l'envolée en 2018 des traversées migratoires de la Manche.

Gauthier Hartmann