BFM Grand Littoral

Calais: plus de 200 migrants évacués d'un terrain privé

Un migrant devant une tente dans un campement informel, près du port de Calais, le 18 février 2019 (photo d'illustration)

Un migrant devant une tente dans un campement informel, près du port de Calais, le 18 février 2019 (photo d'illustration) - Philippe Huguen / AFP

Plus de 200 migrants étaient installés sur un terrain privé, la police a procédé à leur évacuation ce jeudi matin.

Une opération d'expulsion de 217 migrants qui s'étaient installés sur un terrain privé sans autorisation du propriétaire a eu lieu ce jeudi à Calais, rapporte la préfecture de police du Pas-de-Calais. La personne à qui appartenait le terrain avait saisi le président du Tribunal judiciaire de Boulogne-sur-Mer, obtenant par la suite une ordinnance d'expulsion.

Près de 170 tentes avaient été dressées et cette occupation occasionnait "de sérieux problèmes de sécurité, de salubrité et de tranquillité en particulier pour les riverains situés juste à proximité et aux alentours", assure la préfecture.

193 migrants mis à l'abri, 19 interpellés

Ce jeudi matin, 193 migrants ont ainsi été transportés dans neuf cars et mis à l'arbi dans plusieurs centres de la région. Quatre personnes ont également été orientées vers des Centres d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) et un migrant a été pris en charge à la Permanence d’accès aux soins de Santé (PASS) de Calais. Enfin, 19 personnes en situation iréégulière ont été interpellées pour être placées en retenue administrative.

Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions