BFM Lille

Pas-de-Calais: ils découvrent des lettres d'un soldat de la Première Guerre mondiale sous leur plancher

Pas-de-Calais: un couple découvre sous le parquet des lettres datant de la Première Guerre mondiale

Pas-de-Calais: un couple découvre sous le parquet des lettres datant de la Première Guerre mondiale - Capture d'écran Facebook/Mémorial de Souchez

En rénovant leur appartement, ce couple de Noeux-les-Mines est tombé sur plusieurs lettres envoyées à un soldat anglais de 19 ans. Grâce à un post sur Facebook, ils ont pu retrouver ses descendants.

Elles étaient cachées là depuis plus de 100 ans. Ces habitants de Noeux-les-Mines ont mis la main sur un surprenant témoignage du passé en rénovant leur appartement. Sous le parquet qu'ils étaient en train de refaire, ils ont découvert des lettres adressées à un soldat anglais, ainsi que des munitions et un huilier qui servait à graisser les armes.

Cette découverte aurait pourtant pu totalement disparaître à la poubelle. Les ouvriers avaient tout mis à la benne, avant que ce professeur d'anglais et son épouse qui tient le commerce en-dessous de l'appartement ne les récupèrent, rapporte La Voix du Nord.

Mort à 19 ans

En examinant les lettres, et avec l'aide d'un collègue professeur-documentaliste, un nom et une adresse ont pu être identifiés: SJ Swift à Liverpool. Il s'agit des initiales de la mère de ce soldat anglais, Sarah Jane Swift. Dans ces courriers, les parents s'enquièrent de l'état de leur fils, s'il a bien reçu leur dernier colis, et l'encouragent.

Remise au mémorial de Souchez, ces lettres ont permis de retracer le parcours de ce jeune soldat, nommé William Swift.

"Il s'est probablement engagé dès 1914 en mentant sur son âge. Avec le Royal Lancaster Regiment, il combat en France à partir de l’été 1916 et passe par Noeux-les-Mines, lieu de cantonnement où il cache les lettres. William Swift est tué à l’est de Monchy-le-Preux le 9 mai 1917, à 19 ans", relate le mémorial sur Facebook.

Un descendant retrouvé

C'est cette même publication qui a permis de retrouver un descendant de ce soldat. En quelques heures, grâce à la mobilisation des internautes, l'arrière-petit-neveu de William Swift est contactée. Un lien familial confirmé par la suite grâce au travail d'un généalogiste qui a bénévolement reconstitué l'arbre généalogique du soldat.

L'objectif est désormais d'organiser une rencontre pour pouvoir restituer à la famille cet héritage. William Swift lui repose au Tilloy British Cemetery.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions