BFM Lille

Zones piétonnes, espaces verts... Le port du masque rendu obligatoire dans la métropole de Lille

Dans les zones piétonnes très fréquentées, les galeries commerciales, les espaces verts ou aux abords des infrastructures de transport de la MEL, il est désormais obligatoire de porter un masque.

Face à une situation sanitaire qui se dégrade, la préfecture du Nord a annoncé l'obligation de porter un masque dans l'espace public de plusieurs zones de la métropole européenne de Lille, celles susceptibles de regrouper de nombreux piétons au même endroit.

Le port du masque, déjà obligatoire dans les lieux clos, concernera "la plupart des lieux publics les plus fréquentés sur le territoire de la MEL", précise la préfecture.

La mesure sera donc valable pour les zones piétonnes - qu'elles soient permanentes ou temporaires -, les zones où la circulation routière est limitée à 20km/h, les zones très fréquentées par le public comme la rue Sébastopol et la rue de Gand, les galeries commerciales et leurs espaces de stationnement, les marchés publics de plein air ainsi que les abords des infrastructures de transports comme les abribus, les gares, les aéroports. Les espaces verts urbains sont aussi concernés, tels que le parc Barbieux à Roubaix, le parc du Héron à Villeneuve-d'Ascq ou encore le parc de la Citadelle à Lille.

Toute personne ne respectant pas le port du masque dans ces zones à partir de lundi s'expose à une amende de 135 euros.

Une recrudescence du Covid-19

Cette décision fait suite à la recrudescence du nombre de cas de Covid-19 dans la MEL, dans le département du Nord en général ainsi qu'en Belgique depuis deux semaines.

Depuis 14 jours, le taux d'incidence du virus a en effet doublé et a aujourd'hui atteint 17,5%. Cette semaine, le pourcentage de positiivité des tests s'établit à 2%, contre 1,6% la semaine précédente. À Lille, par exemple, le taux d'incidence est aujourd'hui de 31 cas pour 100.000 personnes, contre 17 la semaine précédente. Pour ces raisons, le Nord, où 9 nouveaux clusters ont été découverts, a été classé en catégorie orange, qui caractérise une vulnérabilité modérée du territoire.

La mesure sera dans un premier temps pédagogique mais des sanctions seront appliquées dès lundi. La préfecture n'en n'a pas précisé la nature.

Des mesures complémentaires

Des mesures complémentaires à l'obligation de ce port du masque en extérieur seront prises dans la métropole européenne de Lille. Le dépistage sera par exemple renforcé sur le territoire de la MEL.

Dès lundi, des mesures de protection des plus fragiles dans les établissements médicaux et sociaux seront également mises en place. Les visites dans les Ehpad seront également régulées et limitées à une personne par chambre à la fois. Le port du masque y sera obligatoire.

L'Agence régionale de santé lancera également la semaine prochaine une campagne internet sur les réseaux sociaux en faveur des gestes barrières.

"Cette campagne fera la promotion de l’application StopCovid, en particulier en milieu festif. La campagne s’étendra sur un périmètre de 100 km autour de Lille afin de toucher l’Ouest de la Belgique et notamment Bruxelles", ajoute la préfecture.
Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions