BFM Lille

Lille: le port du masque obligatoire pour les cyclistes contesté

Gênes, difficultés à respirer, inutilité... certains usagers du vélo ont appelé la préfecture à revenir sur l'obligation du port du masque les concernant. Mais cette dernière reste sur ses positions.

Dans la métropole lilloise, il n'existe aucune distinction entre piétons et cyclistes. Tous sont contraints de porter le masque dans les zones piétonnes et les zones de circulation limitée à 20 km/h. Une question qui divise les usagers de vélos.

Si certains estiment que "c'est une bonne chose", permettant de "montrer l'exemple aux piétons", nombreux sont ceux qui évoquent une gêne ou des difficultés à respirer. Au point parfois de devoir "s'arrêter sur le bord de la route en sécurité pour respirer un peu mieux sans le masque".

135 euros d'amende pour les contrevenants

L'association Droit aux vélos, opposée à cette mesure, a écrit au préfet du Nord pour obtenir le retrait de cette obligation. S'appuyant sur les recommandations de l'OMS, l'association assure notamment que le risque de transmission du virus est nul en roulant à vélo.

"J'ai testé de faire Lille-Tourcoing avec un masque. J'ai pas réussi à finir. J'étais essoufflé, j'en pouvais plus, insiste Yannick Paillard, président de l'association. Il y a les personnes asthmatiques aussi pour qui ça pourrait être dangereux". Mais cet appel est resté lettre morte: la préfecture affirme que la règle ne changera pas.

Dans la métropole lilloise, les contrevenants s'exposent à 135 euros d'amende, qu'ils soient piétons ou cyclistes.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions