BFM Lille

Lille: une vingtaine de lignes de bus à l'arrêt, les chauffeurs font valoir leur droit de retrait

Aucun bus du réseau de transports en commun de la métropole de Lille, Ilevia, ne circulait lundi matin.

Aucun bus du réseau de transports en commun de la métropole de Lille, Ilevia, ne circulait lundi matin. - BFM LILLE

Les chauffeurs du sous-traitant Keolis ont décidé de ne pas prendre le volant pour dénoncer leurs conditions de sécurité.

Circulation difficile ce mardi pour les usagers du réseau de bus Ilévia dans la métropole lilloise. Une vingtaine de bus n'ont pas quitté le dépôt ce matin en raison. Les salariés du sous-traitant Keolis ont fait valoir leur droit de retrait, après que plusieurs bus roulant au gaz ont pris feu ces dernières semaines.

Les lignes L90, L91, L91E, 75, 76, 81, 82, 84, 86, 87, 88, 89, 923, 924, 940, 941, 942, 943, 944, 975, 978 ne circulent pas ce mardi matin, précise Ilévia, qui communique régulièrement sur son compte Twitter.

En revanche, les autres lignes de bus, le métro et le tramway ne subissent pas de perturbations. Certaines lignes fonctionnent avec des horaires modifiés comme L2, L65 et L99.

Plusieurs bus ont pris feu

Le réseau de transport métropolitain conseille aux usagers se rendant entre Halluin, Roncq et Lille d'emprunter la L4 puis la ligne 2 du métro à Tourcoing centre ou le tramway jusqu'à Lille.

Les chauffeurs de bus du groupe Keolis Nord, sous-traitant du réseau Ilévia, ont exercé leur droit de retrait ce mardi après les nouveaux départs de feu dans leurs bus fonctionnant au gaz, l'un à la gare Lille Flandres, et l'autre au dépôt, la semaine dernière, comme le rappelle La Voix du Nord.

Selon eux, il s'agirait du sixième véhicule à prendre feu. De quoi provoquer l'inquiétude des chauffeurs. Le 9 mars, un bus avait déjà pris feu au dépôt de Keolis Nord, à Comines, suivi d'un autre le 10 juin dans la ZA Schumann. Pour l'instant, ces incendies n'ont pas fait de blessés.

Louis Chahuneau