BFM Lille

Crues dans le Nord: des précipitations encore attendues, la Lys continue de monter mais se stabilise

Le niveau de la Lys a continué d'augmenter dans la nuit pour atteindre 2m88 lors du dernier relevé de Vigicrues ce mardi à 10h.

Les intempéries continuent dans le nord de la France. Ce mardi, le Pas-de-Calais et le Nord sont toujours placés en vigilance orange crues par Météo France. Depuis dimanche, les deux départements sont touchés par des fortes pluies qui ont entraîné débordement de cours d'eau et de nombreuses inondations. Les précipitations devraient continuer toute la journée.

"On va rester en vigilance dans ces secteurs-là puisque de nouvelles précipitations sont attendues. Ce mardi, ça sera entre 5 et 10ml mais en revanche, mercredi les précipitations seront de nouveau assez importantes", explique à BFM Lille Patrick Marliere, météorologue chez Agate France.

Le bassin de la Lys est particulièrement scruté. Le niveau du cours d'eau est encore monté cette nuit du côté de Merville et de Vieux-Berquin dans le Nord. Son niveau était de 2m52 lundi à 5h et a atteint 2m88 lors du dernier relevé de Vigicrues ce mardi à 10h. "Les niveaux sont toujours en hausse mais ils sont maintenant en cours de stabilisation", explique Vigicrue sur son site.

Le record de 2012 (2m82) a donc été battu mais pas celui de 1999, année lors de laquelle la Lys avait atteint 2m93.

Une octogénaire retrouvée morte et plus de 70 évacuations

Le débordement de la Lys a aussi eu des conséquences sur ses affluents et cela devrait continuer tout le long de la journée. Patrick Marliere d'Agate France affirme au micro de BFM Lille que "ces cours d'eau pourraient à nouveau réagir et provoquer de nouvelles inondations".

À Vieux-Berquin et Merville, 74 personnes ont déjà été évacuées et 76 pompiers sont toujours mobilisés sur le secteur. Les riverains ont été relogées chez des proches ou dans un hébergement d'urgence mis en place par la municipalité de Vieux-Berquin, dans la salle des sports de la ville. Ce mardi, plusieurs routes des deux communes sont encore barrées.

Dans le secteur Esquelbecq et d'Hazebrouck, on comptabilise également de nombreux sinistrés depuis dimanche. Une octogénaire a été retrouvée morte noyée dans sa cave inondée par 70 centimères d'eau à Borre ce lundi. Le maire d'Hazebrouck parle au micro de BFM Lille, d'un "bilan très lourd pour la Flandres".

"Il y a eu en tout, plus de 80 mm qui sont tombés depuis ce dimanche avec 50mm sur la seule journée de dimanche. On est confronté depuis à un phénomène tout à fait inhabituel avec la Lys qui a débordé (...) et un niveau d'eau qui ne cesse de monter sur certains secteurs du territoire, notamment sur Merville et Hazebrouck est également concernée. C'est une crise qui dure et qui commence à être fatigante pour les habitants", confie le maire d'Hazebrouck, Valentin Belleval.

La situation ne va donc pas s'améliorer dans les prochaines heures et la décrue de la Lys s'annonce lente.

Vincent Vieillard avec Marine Langlois