BFM Business

OVHcloud en Bourse: annonce imminente?

Selon le JDD, l'entreprise française de cloud computing devrait confirmer ce lundi son intention de s'introduire en Bourse au sein d'Euronext. Une nouvelle étape pour tenter de rivaliser avec les géants américains.

Cette fois, c'est la bonne? Après plusieurs mois de tergiversations, OVHcloud semble prêt à se lancer dans le grand bain. C'est en tout cas ce qu'annonce le JDD dans son édition du 13 juin, qui assure que le groupe annoncera officiellement son intention de s'introduire en Bourse ce lundi. Selon Reuters, cetre annonce portera notamment sur le calendrier de l'IPO (introduction en Bourse).

Ce n'est pas une surprise, voilà plusieurs mois que le champion français du cloud computing, fondé par Octave Klaba en 1999, prépare son arrivée sur les marchés. "Octave et le board ont pris la décision de nous préparer à une éventuelle introduction en Bourse" a avait annoncé le 8 mars un porte-parole du groupe à Reuters.

Deux jours plus tard, un violent incendie ravageait un data center d'OVHcloud à Strasbourg, détruisant d'énormes quantités de données pour les clients qui n'avaient pas effectués de sauvegardes. Dès lors, l'introduction en Bourse a été mise sous le tapis.

Quelle valorisation?

Invité sur BFM Business le 25 mai dernier, Octave Klaba est d'ailleurs resté vague sur cette question, soulignant que le "process" continuait.

"Ce n'est pas encore le bon moment d'en parler" soulignait-il alors. "Je pense que vous allez pouvoir m'inviter dans quelques semaines et on pourra en parler. Mais effectivement, le process continue et on travaille dur pour que ça se fasse".

L'annonce devrait donc intervenir lundi avec l'objectif de coter sur Euronext. Selon le JDD, les 2400 employés seront partie prenante tandis qu'Octave Klaba et sa famille resteront majoritaires. Reste désormais à connaître la valorisation du groupe, qui cultive sa discrétion sur ses résultats annuels. Elle était évaluée à 1,2 milliard d'euros en 2016, elle devrait au moins dépasser les deux milliards d'euros, si les déboires récents n'ont pas trop refroidi les investisseurs. OVHcloud reste premier hébergeur européen et compte toujours rivaliser avec les géants du cloud (Microsoft, Amazon…).

Thomas Leroy Journaliste BFM Business