BFM Business

Un parc éolien "caritatif" pourrait voir le jour en Champagne

Un parc éolien. (Photo d'illustration)

Un parc éolien. (Photo d'illustration) - Eric Piermont - AFP

Une société champenoise souhaite construire six éoliennes dont les bénéfices seraient reversés à trois associations caritatives.

Brasser du vent… pour la bonne cause. Six éoliennes pourraient être bientôt dédiées à des organisations caritatives : une société champenoise spécialiste de l'éolien a annoncé avoir signé une lettre d'engagement auprès de trois associations œuvrant pour la santé afin de développer un parc éolien à leur seul profit. Baptisé "Souffle d'espoir", ce parc, une première du genre, doit être érigé à Songy, dans la Marne, dans le prolongement d'un site déjà existant de 13 turbines, a indiqué mercredi la société Calycé Développement, qui s'est fixé 2021 comme horizon.

Ce projet de six éoliennes d'une capacité totale de 25,2 mégawatts est développé au côté d'autres partenaires bénévoles: bureaux d'études, centre d'expertise comptable, conseils juridiques... Une campagne de financement participatif est prévue, avec EnerFip, plateforme dédiée aux énergies renouvelables, une fois les autorisations administratives confirmées.

Recherche sur la mucoviscidose

"Nous prenons en charge l'ensemble des études, conduisons et réalisons le projet afin de transmettre les bénéfices (...) aux trois associations, qui en seront les seules et uniques bénéficiaires", expliquent les cofondateurs de Calycé, entreprise de Champagne-Ardenne qui depuis 2002 a développé plus de 360 mégawatts d'éoliennes dans la région.

Les fonds doivent contribuer à construire une maison d'accueil pour parents d'enfants atteints de cancers, à un projet de recherche sur la mucoviscidose et à réhabiliter un hôpital de jour d'oncologie à Reims, selon l'engagement signé mardi. Les associations pourront céder le site à un exploitant dès avant construction, Calycé, basée à 6 km, contribuant au suivi des travaux et de l'exploitation.

J. B. avec AFP