BFM Business

En France, l'éolien et le solaire sont en capacité de produire autant d'électricité que les barrages

-

- - -

Les parcs éoliens et solaires raccordés au réseau électrique ont atteint 47,7% de la capacité totale des énergies renouvelables (ER), fin septembre 2019 en France. Avec l'apport des barrages, la production totale des ER couvre 21% de la consommation électrique. Il reste 10 ans pour atteindre l'objectif de 40% en 2030 fixé par la loi de 2015.

Les énergies éoliennes et solaires ont vu leur capacité nettement accélérer en un an. Les parcs de production de ces deux types d'énergie renouvelable ont augmenté, en termes de puissance, de 296 MW (solaire) et de 240 MW (éolien) rien qu'entre juillet et septembre 2019, selon le panorama de l'électricité renouvelable au 30 septembre.

"Les filières éolienne et solaire contribuent à hauteur de 96,6% à la croissance des énergies renouvelables électriques sur le troisième trimestre 2019. Au 30 septembre 2019, la puissance des parcs éolien et solaire atteint respectivement 15,9 GW et 9,2 GW", explique ce document.

Désormais, les deux filières totalisent 47,7 % de la capacité de production électrique des énergies de renouvelables, soit autant que le parc hydraulique qui représente 48,4% de cette capacité, le reste (3,9%) étant issu des bioénergies.

-
- © -

La montée en puissance de l'éolien et du solaire est la bienvenue car, du fait d’une très faible pluviométrie, la production hydraulique a baissé de 12,7% par rapport au troisième trimestre 2018.

Résultat: la production d’électricité renouvelable sur les douze derniers mois (99,6 TWh) a baissé de 8% par rapport aux douze mois précédents du fait d’une diminution de la production hydraulique, que l’augmentation de la production éolienne et solaire n’a pas suffi à compenser.

Le taux de couverture moyen de la consommation électrique par les énergies renouvelables sur les douze derniers mois a été de 21%. Cela représente une baisse par rapport aux douze mois précédents de 1,4 point. Un contretemps qui fait apparaître encore lointain (mais pas hors d'atteinte) l'objectif de 40 % de la consommation d'électricité issue des énergies renouvelables, fixé pour 2030 par la loi de 2015 sur la transition énergétique.

Les récents déblocages des projets d'éoliennes offshore posées en mer (Saint-Nazaire) ou flottantes (au large des côtés du Languedoc) devraient accélérer le décollage de la production d'électricité d'origine renouvelable.

Frédéric Bergé