BFM Eco

Reims récompense les touristes en leur offrant des bouteilles de champagne

À partir du 15 juillet prochain, 3000 bouteilles de champagne seront offertes à autant de touristes (1 par adulte)

À partir du 15 juillet prochain, 3000 bouteilles de champagne seront offertes à autant de touristes (1 par adulte) - AFP

L'agglomération du Grand Reims et l'office de tourisme de la ville ont décidé d'offrir 3000 bouteilles de champagne aux touristes, sous certaines conditions, dont celles d'avoir passer deux nuitées sur place.

Quand les territoires rivalisent d'ingéniosité pour récompenser les touristes de passage ayant dépensé leur argent sur place pour faire tourner l'économie locale. L'agglomération de Reims et l'office du tourisme de la ville ont choisi de leur offrir leur plus prestigieux produit local, le champagne.

Deux nuitées sans passer par une plateforme comme Airbnb

Une alternative au remboursement par un virement d'une partie des dépenses effectuées comme d'autres départements ou régions ont choisi de le le faire.

À partir du 15 juillet prochain, 3000 bouteilles de champagne seront offertes à autant de touristes (1 par adulte) pouvant justifier d'au moins deux nuitées consécutives passées sur le territoire rémois (à l'exception des réservations d'hébergement chez un particulier effectuées via une plateforme en ligne de type Airbnb.

3000 bouteilles acquises auprès de 68 vignerons champenois

Ces bouteilles ont été acquises auprès de 68 vignerons de Champagne pour la somme de 50.000 euros, selon francebleu.

Mais la condition relative aux deux nuitées ne suffira pas pour emporter la bouteille du précieux vin pétillant. Il faudra aussi avoir pris un repas dans un restaurant du territoire (pas de restauration rapide), et dépenser pour une activité de loisirs payante (comme un cinéma).

Le touriste devra bien entendu conserver les justificatifs de toutes ces dépenses, qu'il devra fournir avec un formulaire (numérique) à remplir, accessible sur un site dédié www.un-été-royal.fr. L’opération durera du 15 juillet jusqu’à fin septembre.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco