BFM Business

Pour Philippe Douste-Blazy, l'élection de Biden "ne va pas changer énormément de choses" pour les Européens

Invité sur BFM Business, l'ancien ministre des Affaires étrangères rappelle que la politique américaine vis-à-vis du vieux continent n'a jamais vraiment évolué. "Les Etats-Unis ne veulent pas d'une Union Européenne politique" tranche-t-il.

Joe Biden va-t-il remettre de l'ordre dans le chaos mondial? Rien n'est moins sûr, souligne Philippe Douste-Blazy, ancien ministre des Affaires étrangères et ex- Secrétaire général adjoint des Nations unies.

"Cela ne va changer énormément de choses car la politique étrangère des Etats-Unis va continuer, au fond" explique-t-il sur BFM Business. "Elle est assez simple: une guerre froide avec la Chine, et je ne vois pas comment Joe Biden peut accepter que la Chine devienne la première puissance mondiale. Il ne l'acceptera pas comme Trump ne l'a pas accepté."

Iran, Climat, Europe...

Reste quelques "différences majeures" et notamment l'Iran. "Joe a Biden a dit qu'il revendrait à l'accord sur le nucléaire iranien et c'est une affaire très importante" analyse Philippe Douste-Blazy, qui ajoute aussi l'accord de Paris sur le climat, comme changement majeur avec Trump.

Quant à l'Union européenne, elle devra afficher son indépendance, sur le plan sanitaire par exemple, "ou elle disparaitra" promet l'ancien ministre. "L'union politique européenne n'a jamais été aussi importante." Et il ne faudra pas compter sur Biden pour les aides. "Les Etats-Unis ne veulent pas d'une union européenne politique" tranche Douste-Blazy.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business