BFM Business

UiPath, l'automatisation robotisée des processus est plus qu’une nécessité

BFM Business

[CONTENU PARTENAIRE] Dans un monde moderne et digitalisé, l'automatisation robotisée des processus touche de plus en plus d’entreprises. Explications, avec UiPath, éditeur de logiciels, et la CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales), déjà friande de ces technologies.

La RPA, c’est quoi ?

Il y a plus de 30 ans, Bill Gates avait prédit qu’il y aurait un ordinateur sur chaque poste de travail. En effet, l’informatique a révolutionné le monde professionnel. Afin d’optimiser encore plus cet outil, certains processus peuvent être automatisés de manière intelligente. Cette optimisation robotisée des processus (RPA, pour Robotic Process Automation) est donc « le fait de confier à une solution logicielle des tâches répétitives, chronophages et donc irritantes, qui sont normalement confiées à un collaborateur », définit Alexandre Chautard, directeur secteur public de UiPath, éditeur de logiciels. Ainsi, cette automatisation permet aux collaborateurs d’éviter les tâches répétitives, d'accélérer leur travail au quotidien, tout en facilitant la priorisation de leurs tâches.

La CNAF, adepte de la RPA

Parmi les clients des solutions de UiPath, la CNAF a pu tester et approuver l’automatisation robotisée de nombre de ses processus. Dans un premier temps, l’organisme public s’est doté d’un réel laboratoire RPA, composé d’architectes techniques SI et de développeurs RPA notamment. « C’est un outil facilitant les tâches quotidiennes, mais pas que, précise Olivier Bierge, chef de projet stratégique DSI à la CNAF. Nous nous sommes aperçus que la RPA permet d’être à jour sur les réformes, sur les évolutions organisationnelles de l’entreprise et de répondre à des urgences, comme la crise sanitaire ». Ainsi, pour faire face aux exigences de cette période compliquée, la CNAF a notamment automatisé le maintien de droits pour les allocataires, ainsi que des mesures financières autour des crèches.

Des bénéfices pour tous

La RPA diminue également le risque d’erreurs des collaborateurs. Et ça, c’est le client final qui s’en trouve satisfait. Bien que déjà performante, cette automatisation dispose encore d’axes d’innovation, notamment en y ajoutant de l’intelligence artificielle. De ce fait, UiPath met à la disposition des utilisateurs de ses logiciels une solution permettant d’automatiser soi-même des tâches ou des processus et de les diffuser. « Un peu comme Bill Gates, notre fondateur Daniel Dines a la vision d’un robot par employé. Aujourd’hui, certains de nos clients ont équipé l’ensemble de leurs employés d’un robot, donc cette vision est déjà en train de s’ancrer dans le présent », ajoute Alexandre Chautard Et ce n’est que le début mais pour cela, cette automatisation doit demeurer au service de l’humain.

UiPath :

https://www.uipath.com/fr/

https://www.linkedin.com/company/uipath/

Ce contenu a été réalisé avec MEDIAS FRANCE. La rédaction de BFMBUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

en partenariat avec MEDIAS FRANCE