BFM Business

TurboCereal : la néo-banque dans le secteur agricole

-

- - -

"Les néo-banques prennent de plus en plus d’ampleur, se spécialisent dans plusieurs secteurs et s’adressent parfois à des cibles bien particulières.  "

Dans un contexte financier complexe pour les agriculteurs, TurboCereal a fait le choix de se positionner comme un tiers de confiance, pour ces derniers, auprès des financiers. Tour d’horizon des spécificités de cette néo-banque avec son CEO- Fondateur, Marcel Turbaux.

Problématiques financières du secteur agricole

Selon Marcel Turbaux, « depuis la COP21, l’agriculteur est reconnu, par les accords de Paris, comme un acteur de la transition écologique ».  « Pourtant, sur les 41 milliards d’euros alloués au climat, le monde agricole n’a bénéficié que de 400 millions », souligne-t-il.

« Cette situation s’explique, en effet, par le fait que le monde agricole est un monde où les fruits des récoltes s’obtiennent au bout d’un an. L’agriculteur se retrouve donc avec une faible trésorerie pour financer son cycle de production d’un an. Malheureusement, les banques censées l’accompagner ne savent pas prendre des garanties sur des produits qui n’existent pas encore et il est obligé de se diriger vers sa coopérative. Cette dernière lui propose alors une solution tripartite où il engage sa récolte à terme pour pouvoir acheter ses semences et ses engrais. Ce qui ne résout que 40% de son problème », précise-t-il.

TurboCereal: fonctionnement et expertise

Spécialisée, depuis plus de 30 ans, dans la négociation agricole, la néo-banque TurboCereal a fait le choix de céder ses activités de collecte et de vente de produits, pour se consacrer à un nouveau métier : aider aussi bien les agriculteurs que les négociants coopératifs à trouver les financements nécessaires à leur fonctionnement. « En effet, grâce à notre agrément, nous sommes en mesure d’acheter la récolte d’un agriculteur, un an à l’avance, et de le financer à 70% conformément aux assurances climatiques », confie Marcel Turbaux.

« Aussi, pour assurer le bon fonctionnement de notre système et surtout pour être en mesure de financer l’agriculteur, nous faisons appel aux épargnants, aux fondations, aux fonds d’investissement… », ajoute-t-il. « Notre objectif est donc d’apporter à la fois de la transparence aux citoyens et de la trésorerie aux agriculteurs », conclut-il. Grâce cette trésorerie retrouvée, TurboCereal  est la 1ère néo-banque à instaurer le paiement instantané dans la filière agricole, rétablissant ainsi une confiance qui se perdait lors de transactions bien souvent retardées. 

TurboCereal apparaît ainsi comme un véritable pont entre le monde agricole et les citoyens épargnants. L’argent investi a un réel impact positif, puisqu’il va dans un premier temps être réinjecté pour le secteur agricole mais il va surtout être mis au service d’une transition écologique et énergétique. Comment ? Grâce à l’utilisation des données fournies par la communauté d’agriculteurs, qui, exploitées par une technologie de BlockChain privée, vont permettre un retour d’expérience directement auprès des agriculteurs sur leurs pratiques.

CONTACT

TurboCereal

Site web
Contact

Le Tête à Tête Décideurs