BFM Business

Mieux penser les services à la personne

-

- - -

"Cette émission Le Tête à Tête Décideurs est consacrée aux services à la personne dépendante. Rencontre avec Madjid Hamici, Associé au sein d’Hippocad."

Depuis 15 ans, le secteur des services à la personne est en pleine expansion. Plus de 3 millions de personnes utilisent ces services, qui représentent aujourd’hui plus d’1% du PNB. Le marché spécifique de la dépendance présente toutefois des faiblesses structurelles, en raison de sa rigidité sur le plan juridique et du cloisonnement entre le sanitaire et le médico-social. « Assurer une prise en charge coordonnée de la personne » est très difficile aujourd’hui. De plus, avec plus de 35 000 prestataires, l’offre de services est morcelée et peu lisible. Pourtant, le contexte démographique va engendrer des besoins croissants d’aidants professionnels et familiaux » annonce Madjid Hamici.

Pour faire face à la hausse des besoins à venir, Madjid Hamici identifie 3 leviers : la simplification de ces activités sur le plan juridique, la professionnalisation des acteurs, y compris ceux qui veulent se mettre à leur compte, ainsi que l’essor des nouvelles technologies. « Le levier majeur, c’est l’usage du numérique. Il permet de transformer en profondeur les pratiques sur le territoire, dans l’intérêt des différents acteurs ainsi que des bénéficiaires. C’est un vrai défi pour les Départements, actuellement chargés d’allouer les différentes aides. Alors que ces budgets à allouer vont doubler d’ici 2040, seuls 30% des Départements français sont aujourd’hui équipés de solutions numériques permettant d’accroître l’efficacité des services rendus aux personnes les plus vulnérables.

Créé en 2009, Hippocad crée des solutions innovantes afin d’assurer l’efficience de la prise en charge à domicile. Pour ses clients grands comptes, réseaux de prestataires et Départements, Hippocad apporte des technologies performantes avec un coût d’usage très bas ainsi qu’un retour sur investissement quasi immédiat. « Notre ADN ?  C’est comment faire mieux avec moins, grâce à notre investissement dans la R&D. Dès 2007, nous étions les premiers à créer un carnet de liaison numérique permettant la traçabilité des interventions dans un contexte d’hospitalisation à domicile. »

Afin d’accompagner ses clients dans l’appropriation des outils, Hippocad développe également ses technologies en marque blanche sous la forme d’applications et de portails. Avec près de 20% de son Chiffre d’Affaires investi dans la R&D, Hippocad a également lancé la « Human box », une box numérique à domicile. Véritable coffre-fort de données personnelles servant de dossier de liaison entre intervenants et aidants, elle garantit aussi la traçabilité des interventions, et permettra le pilotage de tous les objets communicants du domicile.

Le Tête à Tête Décideurs