BFM Business

Invectys : lutter contre toutes les formes de cancers

-

- - -

"Avec 382 000 nouveaux cas et 157 400 décès par an, le cancer demeure une priorité absolue en matière de santé et, plus spécifiquement encore, de recherche. Invectys, spin-off de l’Institut Pasteur spécialisée dans l’immuno-oncologie, propose des solutions d’avenir. "

De plus en plus de traitements sur un secteur encore à développer

Pierre Langlade Demoyen explique que « nous avons tous des cellules tumorales qui circulent » mais qu’elles sont «détruites par notre système immunitaire.» C’est lorsque ces cellules échappent au système immunitaire et bloquent ses réponses que l’on parle de cancer à proprement parler. L’immunothérapie, qui consiste à « débloquer ces signaux négatifs pouvant ainsi permettre au système immunitaire de tuer les tumeurs. »

S’il existe actuellement des traitements permettant de guérir d’un cancer, chimiothérapie et radiothérapie, les résultats restent encore insuffisants. « D’où la création de notre société et de nouveaux produits qui arrivent sur le marché » souligne Pierre Langlade Demoyen. Dans la mesure où certaines tumeurs résistent aux traitements habituels, l’immunothérapie s’avère porteuse d’espoir avec déjà 20 à 30 % de réponses positives de la part du système immunitaire.

Reconnaître toutes les tumeurs : le pari d’Invectys

« Au lieu d’avoir une réponse immunitaire à des mutations spécifiques de tumeurs, nous avons fait le pari de faire reconnaître au système immunitaire les parties constantes exprimées sur les tumeurs », précise Pierre Langlade Demoyen sur le pari d’Invectys.

« Peut-on apprendre au système immunitaire à reconnaître une cellule qui est immortelle ? », c’est l’interrogation de départ que s’est posée Invectys afin de proposer un vaccin potentiellement efficace contre toute tumeur. Aujourd’hui, Invectys observe 3 types de tumeurs : celles provoquées par les conditions extérieures, celles provoquées par des virus et enfin celles encore indéfinies, provoquées par accident ou faiblesse immunitaire.

Devant ce postulat, Invectys propose « Une série de traitements. Notre produit leader est un vaccin thérapeutique contre la télomérase, enzyme qui confère l’immortalisation aux cellules. Nous allons induire une réponse immunitaire contre la télomérase en incitant des cellules tueuses. » INVAC-1, le vaccin anti-télomérase d’Invectys, est actuellement en essai clinique de phase II.

Afin de trouver un maximum de solutions contre un maximum de cancers, Invectys s’appuie sur les soutiens financiers de Family Office américaines, de business angels européens, australiens et israéliens. « Il y a beaucoup de sociétés françaises de biotech qui sont obligées d’avoir des soutiens financiers américains », déplore Pierre Langlade Demoyen.

Enfin, tourné vers l’avenir, Pierre Langlade Demoyen entend, avec Invectys « mettre nos vaccins thérapeutiques et nos autres immunothérapies sur le marché pour que les patients puissent en bénéficier le plus rapidement possible. »

CONTACT

Invectys

Site web
contact@invectys.com

Le Tête à Tête Décideurs