BFM Business

Tencent Music : un partenariat stratégique avec Wave pour l’organisation de concerts virtuels

Tencent Music, actionnaire minoritaire de Wave

Tencent Music, actionnaire minoritaire de Wave - Shutterstock / Piotr Piatrouski

BFM BUSINESS PARTENAIRE - En raison de la pandémie mondiale, le secteur du spectacle a vécu une année bien difficile, fragilisé par les fermetures des salles et l’interdiction de grands rassemblements. Avec les restrictions liées à la crise sanitaire, sont nées de nouvelles opportunités digitales, à l’instar des concerts virtuels. Tencent Music, le géant chinois de la musique, s’est ainsi adapté en s’associant justement à une start-up spécialisée dans ces événements en ligne…

Comment continuer à proposer des concerts au public alors que les contraintes sanitaires empêchent les grands rassemblements ? Fondée en 2016, la start-up américaine Wave propose une solution simple et accessible au plus grand nombre : des concerts entièrement virtuels sur des plateformes sociales ou gaming.

Aucun besoin de se rendre dans une salle, les internautes peuvent suivre l’évènement de chez eux, depuis n’importe quel écran connecté. Une véritable aubaine pour les artistes (et leur label), pouvant ainsi continuer à générer des revenus - potentiellement plus importants que sur une tournée classique - tout en restant en contact avec leur public.

Les concerts en ligne continueront-ils après la crise sanitaire ? C’est en tout cas le pari du leader de la musique en ligne Tencent Music Entertainment Group qui a annoncé une prise de participation minoritaire dans la société Wave, afin de proposer ce type d’initiatives sur toutes ses plateformes : QQ Music, Kugou Music, Kuwo Music, WeSing

Enfin, cette collaboration entre les deux acteurs annonce également le développement de contenus “live” innovants mais aussi d’expériences interactives, à destination du public chinois.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec China Radio International.

En partenariat avec China Radio International