BFM Business

Reprise économique : la Chine rentre dans l’ère post-COVID

La fin de la pandémie en Chine

La fin de la pandémie en Chine - © Shutterstock / IHOR SULYATYTSKYY

BFM BUSINESS PARTENAIRE - C’est officiellement en décembre 2019 à Wuhan, capitale de la province chinoise du Hubei, qu’ont été détectés les premiers cas de contamination au Coronavirus. Un an après le début de la pandémie, la ville et le reste du pays a le Covid-19 sous contrôle, pendant que le reste du monde continue à subir une crise économique et sanitaire sans précédent. Selon le magazine Forbes, la Chine serait désormais en train de connaître une reprise exceptionnelle…

Premier pays touché, premier pays à relancer son activité

La pandémie ayant fortement impacté et immobilisé l’économie de toutes les nations du globe, le PIB mondial connaîtrait en 2020 une baisse significative de 3,5%. La Chine enregistrerait quant à elle une hausse de 2,3% de son Produit Intérieur Brut...

Selon Forbes, il s’agirait de la seule grande économie mondiale à ne pas connaître une récession cette année. Pendant que la pandémie faisait des ravages au printemps, paralysant l’économie et la population de nombreux pays, la Chine déconfinait ses habitants et rouvrait ses usines, relançant ainsi la production et l’économie. La variation de PIB entre le premier et troisième trimestre 2020 est d’ailleurs sans appel : de -6,8% à +4,9%.

Cette reprise, la Chine la doit à l’imposition de nombreuses mesures sanitaires restrictives, visant à endiguer l’épidémie sans attendre : confinement de la population dans certaines provinces, villes fermées, interdiction de circulation... Cette réaction rapide porte aujourd’hui ses fruits. Enfin, cette crise a également vu émerger de nouvelles opportunités pour de nombreuses entreprises chinoises, et plus particulièrement celles du secteur du numérique et de la logistique. À l’image de JD Health, celles-ci connaissent aujourd’hui une croissance exponentielle de leurs activités…

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec China Radio International.

En partenariat avec China Radio International