BFM Business

Santé en ligne : introduction en bourse réussie pour la filiale JD Health

Xin Lijun, le PDG de JD Health International, au siège de JD à Pékin le 8 décembre 2020.

Xin Lijun, le PDG de JD Health International, au siège de JD à Pékin le 8 décembre 2020. - Noel Celis / AFP

Géant chinois de l’e-commerce en Chine, JD.com propose depuis 2018 des services de santé à distance via sa filiale JD Health. Offrant entre autres la livraison de médicaments à domicile, cette nouvelle plateforme a connu un succès immédiat dès son lancement, boosté notamment par la crise du coronavirus…

C’est un fait : la numérisation des services de santé s'est accélérée avec la crise sanitaire, offrant au passage de nouvelles opportunités pour certaines entreprises. Composé de plus de 65.000 médecins, le groupe JD Health - accueillant jusqu’à 150.000 patients par jour lors du pic pandémique - fut d’ailleurs le premier en Chine à proposer des rendez-vous en ligne pour les tests de dépistage du Covid-19.

Lors du premier semestre 2020, le chiffre d’affaires de la filiale santé de JD.com a ainsi connu un bond spectaculaire de 76% par rapport à l’année précédente, atteignant les 8,8 milliards de yuans (soit environ 1,1 milliard d'euros). Une croissance phénoménale qui n’a pas manqué de faire réagir la Bourse de Hong-Kong…

Et pour cause, le début de semaine signait l’entrée en bourse de JD Health à Hong-Kong. Proposé à 70,58 HKD, le titre a clôturé sa première journée à 110 HKD, soit une flambée de 56%. Il s’agit tout simplement de la plus grosse introduction en Bourse de l’année en Chine. La pandémie ayant fortement bouleversé les services de santé traditionnels, leur numérisation croissante est aujourd’hui un pari qui semble déjà gagné pour les nombreux investisseurs.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec China Radio International.

En partenariat avec China Radio International