BFM Business

Le fabricant du Thermomix attaque Lidl en France pour contrefaçon

Alors qu'en Espagne, la justice a condamné Lidl à retirer son robot cuiseur de la vente, Vorwerk a lancé des procédures dans plusieurs pays d'Europe dont la France.

En France aussi le Monsieur Cuisine de Lidl est menacé. Alors que la justice espagnole a condamné le discounteur à retirer de la vente son robot cuiseur vedette, les tribunaux français vont devoir à leur tour se prononcer.

La direction de Vorwerk France qui commercialise le robot Thermomix confirme à BFMTV une information d'Europe 1: "Une procédure est en cours dans plusieurs pays dont la France, elle a été lancée depuis l'Allemagne."

Elle vise expressément Lidl qui vend depuis quatre ans dans l'Hexagone un robot similaire au Thermomix mais à un tarif bien plus bas et fabriqué en Chine. Le Monsieur Cuisine Connect est en effet vendu à 329 euros contre 1300 euros pour l'appareil de Vorwerk fabriqué en France et il rencontre de plus en plus de succès.

Mais selon Vorwerk, Lidl aurait copié son appareil. "La procédure qui est lancée en France est similaire celle lancée en Espagne, il s'agit de non-respect des brevets, assure la direction de Vorwerk France. Nous avons 70 familles de brevets sur les trois dernières générations de Thermomix plus le Thermomix® Friend."

Les deux robots présentent de nombreuses caractéristiques communes comme la fonction cuisson, la possibilité de peser les aliments depuis le bol de cuisson ou encore l'écran tactile et la connectivité pour télécharger des recettes.

Vorwerk avait déjà par le passé attaqué des concurrents. Le groupe allemand avait obtenu une décision favorable en 2014 contre le fabricant de robots espagnol Taurus. La marque avait été condamnée à verser des dommages et intérêts mais n'avait pas retirer son appareil de la vente.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco