BFM Business

La "prime Macron" versée par les entreprises à un niveau record en 2020

Alors que la santé économique des entreprises n'est pas au beau fixe en pleine crise du coronavirus, la "prime Macron" a déjà été versée à plus de 5 millions de salariés français. Et son montant moyen a augmenté.

Fin 2018, en pleine crise des gilets jaunes, Emmanuel Macron lançait une prime exceptionnelle de pouvoir d'achat (Pepa), plus communément appelée "prime Macron". Deux ans après, alors que le Covid-19 a provoqué un désastre économique, ils sont plus nombreux à l'avoir touchée qu'en 2019, avec un montant moyen plus élevé.

En tout, 2,3 milliards d'euros ont déjà été distribués entre janvier et septembre 2020, soit plus que sur toute l'année 2019, et 5 millions de salariés en ont bénéficié, contre 4,8 millions l'année dernière.

Pour rappel, cette prime est facultative. Il revient aux entreprises de décider de la verser ou non à ses salariés. Elle est réservée aux salariés dont la rémunération est inférieure à trois fois le montant du Smic et pouvait initialement aller jusqu'à 1000 euros par an. Mais à l'époque, ce versement était conditionné à un plan d'intéressement. Certains patrons avaient donc renoncé à la verser.

Jusqu'à 2000 euros de prime

Mais les choses ont changé depuis une ordonnance du 1er avril. La mise en place d'un accord d'intéressement n'est plus nécessaire et le montant maximal de la prime a été porté à 2000 euros pour les entreprises ayant mis en place un accord d'intéressement.

Lors du premier confinement, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire avait encouragé les entreprises à verser cette prime défiscalisée et désocialisée à leurs salariés pour les remercier d'avoir continué à travailler pendant la crise, rappelle Le Parisien. Notamment dans le secteur de l'agroalimentaire et de la grande distribution.

Sur la période de janvier à septembre, le montant moyen de la prime était de 458 euros, soit 58 euros de plus qu'en 2019 et une progression de 14,5% du montant. Et ces chiffres pourraient encore augmenter puisque la possibilité de verser cette prime a été prolongée jusqu'au 31 décembre.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech