BFM Business

Covid-19: le gouvernement prépare un dispositif d'aide pour les parents d'enfants touchés par les fermetures de classes

Sur BFMTV, Jean-Michel Blanquer et Elisabeth Borne ont assuré qu'un dispositif enfant malade "spécial Covid" allait être dévoilé pour les parents qui doivent garder leur enfant qui ne peut plus être scolarisé.

A ce jour ce lundi, ce sont 28 établissements scolaires et 262 classes qui sont fermés pour cause de Covid. C'est ce que vient d'annoncer sur BFMTV Jean-Michel Blanquer, lors de notre soirée spéciale sur la rentrée et le coronavirus.

Un casse-tête pour les parents qui n'ont souvent pas de solution de garde et qui n'ont d'autre choix que de rester à la maison. Mais le gouvernement va dévoiler de nouvelles mesures.

"La priorité est que les parents puissent continuer à travailler, rappelle Elisabeth Borne, la ministre du Travail, sur BFMTV. Si ça n'est pas possible, on finalise un dispositif, que ce soit des indemnités journalières ou de l'activité partielle qu'on est en train d'arbitrer."

Dans tous les cas de figure, la ministre assure que le parents "disposeront d'un filet de sécurité."

Actuellement, c'est le droit commun qui prévaut

En attendant, c'est la législation enfant malade actuelle qui s'applique.

"Aujourd'hui, c'est le droit commun qui s'applique avec la possibilité de rester chez soi quand on a un endant à garder, explique le ministre de l'Education nationale sur notre antenne. C'est la législation qui s'applique quand on a un enfant malade à la maison."

La loi stipule que le salarié qui souhaite s’absenter pour s’occuper d’un enfant malade ou accidenté, d’un enfant de moins de 16 ans dont il assume la charge, peut bénéficier d’un congé non rémunéré d’une durée de 3 jours par an en général et de 5 jours par an si l’enfant concerné a moins d’un an, ou si le salarié assume la charge d’au moins trois enfants de moins de 16 ans.

"Le plan mercredi"

Pour autant, de nombreuses conventions collectives sont bien plus favorables au salarié que la législation de base.

Le ministre tient à rappeler que l'Education nationale tente de pallier les fermetures d'établissements avec des systèmes de garde.

"On muliplie les mécanismes de garde et d'étude, on a le plan mercredi avec des activités sportives, culturelles, on est allés le plus loin possible pour accompagner les parents dans cette situation", détaille Jean-Michel Blanquer.
Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco