BFM Business

Jean Castex: "Les commerces resteront fermés pour 15 jours supplémentaires"

Le Premier ministre annonce que les commerces pourraient rouvrir début décembre si la tendance positive de baisse des contaminations se confirme. En revanche, pour les restaurants, les bars et les salles de sport, il faudrait attendre les vacances de Noël.

"Il ne faut pas relâcher les efforts mais il faut les amplifier." Le Premier ministre Jean Castex vient d'annoncer que les règles du confinement resteraient inchangées. Cela concerne évidemment la fermeture des commerces dit "non-essentiels".

Les commerces resteront fermés pour 15 jours supplémentaires, assure ainsi Jean Castex. Les aides financières de 10.000 euros commenceront à être versées avec le fonds de solidarité car nous devons tout faire pour sauver les petits commerces. Je sais quelles sont les angoisses des commerçants qui n'aspirent qu'à pouvoir travailler et qui sont très inquiets de ne pouvoir rouvrir assez tôt avant les fêtes de fin d'année. Notre objectif est bien de pouvoir y parvenir. Mais ce moment n'est pas encore venu".

Si la tendance de baisse des contamination et que le pic est bien atteint dans le courant de la semaine prochaine comme l'espère le Premier ministre, les commerces pourront rouvrir dans le début du mois de décembre.

Des mesures d'allègement du protocole seront envisagées le 1er décembre si cela va mieux, précise Jean Castex. La réouverture des commerces ne pourrait alors s'envisager que sur la base d'un protocole renforcé".

Un espoir avec la date du 1er décembre

Cette date du 1er décembre suscite un espoir pour les représentants des commerçants. Mais ces derniers demandent des certitudes.

La date du 1er décembre doit être une date ferme pour la réouverture généralisée des commerces, et non une date conditionnelle. Il faut donner de la visibilité aux commerçants, qui ont déjà fait beaucoup d'efforts, que ce soit pour les gestes barrières ou les solutions numériques", a réagi Jérôme Pardigon, directeur des affaires publiques de CCI France, joint par BFM Business.

"Tous les signaux sont au rouge sur les fermetures définitives: on n'envisage pas une fermeture au-delà du 1er décembre, alerte le directeur des affaires publiques de CCI France . L'accueil sur rendez-vous aurait été une solution simple à mettre en œuvre en novembre, mais ce n'est pas envisageable pour décembre. Il faut une ouverture généralisée".

Ces réouvertures ne semblent cependant pas déjà prévues pour être généralisées. Elles ne concerneraient en effet pas les restaurants, les bars et les salles de sport. Pour ces derniers, le Premier ministre explique qu'une réouverture ne pourrait être envisagée que pour le début des vacances de Noël.

Par Frédéric Bianchi, avec Jérémy Bruno