BFM Business

Jean-Brice Dumont (Airbus): les avions à hydrogène "iront moins loin"

Jean-Brice Dumont (Airbus) confirme que les avions à hydrogène voleront dès 2035

Jean-Brice Dumont (Airbus) confirme que les avions à hydrogène voleront dès 2035 - BFMBusiness

Jean-Brice Dumont, directeur de l'ingénierie chez Airbus, assure que les avions à hydrogène voleront dès 2035, mais ils transporteront "moins de passagers et iront moins loin".

Sur BFM Business, Jean-Brice Dumont, directeur de l'ingénierie chez Airbus, assure que les avions à hydrogène pourront voler dès 2035.

"Il faut y croire et nous y croyons et c'est cette conviction là que nous montrons aujourd'hui", a déclaré Jean-Brice Dumont évoquant trois concepts d'avion propulsé à l'hydrogène dévoilés ce lundi par l'avionneur.

Ces avions "vert" vont transformer le transport aérien. "Il n'y aura pas de longs courrier dans un premier temps", annonce Jean-Brice Dumont en signalant que pour les vols verts longues distances, "il y aura les biocarburants".

"Il est problable qu'avec l'hydrogène on aille moins loin pour une raison assez simple, c'est que l'hydrogène est plus volumineux que le kérozène", explique Jean-Brice Dumont.

L'aile volante ira plus loin

Le premier concept est un turboréacteur capable de transporter de 120 à 200 passagers, soit l'équivalent d'un A220 ou d'un A320, sur plus de 3500 kilomètres

Le second concept est un avion régional turbopropulseur (à hélices) pouvant embarquer jusqu'à 100 passagers sur 1800 kilomètres. Le troisième concept est une aile volante d'une capacité et autonomie semblable au concept de turboréacteur.

Lequel sera prêt en 2035? Vraissemblament les deux premiers qui "sont des évolutions proches des avions que nous savons faire aujourd'hui, la troisième est plus audacieuse, plus révolutionnaire. Difficile de préjuger qu'elle sera prête en 2035, mais à terme l'aile volante sera l'avion qui pourra emmener les passagers le plus loin".
https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco