BFM Business

Vol Ryanair détourné: réunion d'urgence jeudi à l'agence onusienne de l'aviation civile

L'organisation de l'aviation civile internationale (OACI) se réunira en urgence jeudi suite au détournement d'un vol Ryanair par la Bélarus.

L'organisation de l'aviation civile internationale (OACI) va organiser une réunion d'urgence de son organe directeur jeudi, après l'interception d'un vol commercial de Ryanair par le Bélarus, a annoncé lundi l'agence onusienne.

"Le président du Conseil de l'OACI a convoqué une réunion d'urgence des 36 représentants diplomatiques du Conseil le 27 mai suite à l'incident impliquant le vol Ryanair FR4978 dans l'espace aérien du Bélarus", a tweeté l'agence basée à Montréal sans autres précisions.

La veille, l'agence, qui n'a aucun pouvoir réglementaire, s'était dite "fortement préoccupée par l'atterrissage apparemment forcé d'un vol Ryanair et de ses passagers qui pourrait contrevenir à la Convention de Chicago" régissant l'aviation civile

Plusieurs capitales européennes et des compagnies aériennes ont mis lundi sur liste noire l'espace aérien du Bélarus, sous pression croissante après l'interception d'un vol commercial de la compagnie Ryanair à bord duquel se trouvait un dissident qui a été arrêté.Accusé de "piraterie", voire de "terrorisme" d'Etat, le Bélarus, ex-république soviétique aux portes de l'UE, a reçu le soutien de son allié russe et a assuré avoir agi en toute légalité.

Aucun pouvoir de sanctions

L'OACI a pour mission d'édicter les règles régissant le transport aérien civil maiselle n'a aucun pouvoir de sanctions. En cas de violation avérée des règles internationales, son rôle consiste à "aider les pays qui le voudraient à mener les discussions, à prononcer les condamnations, à appliquer les sanctions, etc., conformément à la Convention de Chicago", rappelle l'institution sur son site.

Le chef de l'ONU s'est par ailleurs déclaré favorable à "une enquête indépendante" a indiqué son porte-parole. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, "soutient les appels à une enquête transparente et indépendante complète sur cet incident inquiétant et exhorte tous les acteurs concernés à coopérer à une telle enquête", a affirmé lundi son porte-parole.

Il "est profondément préoccupé par l'apparent atterrissage forcé d'un avion de passagers au Bélarus et par la détention ultérieure du journaliste Roman Protassevich", a précisé Stéphane Dujarric dans une déclaration.

AKM avec AFP