BFM Business

Paradis fiscaux: l'offensive commence à faire effet

Roadtown, une des principales villes des îles Vierges, est un paradis fiscal

Roadtown, une des principales villes des îles Vierges, est un paradis fiscal - -

Selon Le Monde, ce vendredi 10 mai, le Royaume-Uni, l'Australie et les Etats-Unis, ont obtenu des données bancaires secrètes de compte détenus dans des pays où l'information était ultra-protégée. L'offensive européenne, lancée il y a un mois, commence à trouver un écho.

L'évasion fiscale est au menu du G7 Finance, qui débute, ce vendredi 10 mai dans la banlieue de Londres. Et l'offensive européenne, lancée il y a un mois commence visiblement à faire effet. Selon le Monde, des informations sur les fraudeurs affluent d'absolument partout ce 10 mai.

Ainsi un véritable séisme a été déclenché: pas moins de trois pays, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie, assurent avoir mis la main sur des données bancaires secrètes, des comptes de particuliers ou d'entreprises, qui détiennent de l'argent dans des sociétés off-shore basées dans les Iles Vierges britanniques, les Iles Cook ou encore les Iles Caïmans.

Ces lieux étaient jusque-là des bastions ultra-protégés. Jamais, selon Le Monde, les Etats n'ont eu accès à autant d'informations.

Des procédures déjà en cours

L'origine de ces données est encore inconnue. Selon certaines sources, les Etats utiliseraient en fait les informations révélées par les journalistes dans le cadre de l'opération "Offshore leaks".

Du coup, des procédures sont en cours. En Grande-Bretagne, une centaine de détenteurs de comptes ont été identifiés et sont déjà sous le coup d'une enquête. Une véritable traque à l'évasion fiscale est, semble-t-il, enclenchée partout dans le monde.

Caroline Morisseau