BFM Business

Les ménages américains retrouvent le moral

Les ménages américains commencent à croire à la reprise de l'emploi et la hausse des revenus

Les ménages américains commencent à croire à la reprise de l'emploi et la hausse des revenus - -

Le moral des ménages outre-Atlantique a retrouvé un niveau d'avant la récession de 2007, selon l'indice de confiance des consommateurs américains d'octobre publié vendredi par l'Université du Michigan.

Le moral des Américains est au beau fixe. En tout cas, il a retrouvé son niveau d’avant la récession qui a touché les Etats-Unis entre 2007 et 2009. Selon les chiffres publiés le 12 octobre par l’Université du Michigan, l’indice a bondi de 4,8 points par rapport à septembre, pour s'établir à 83,1, son niveau le plus haut depuis septembre 2007. Une estimation encore provisoire, qui s'avère nettement supérieure à ce que pensaient les analystes.

Les consommateurs perçoivent des améliorations de la conjoncture

Le chiffre d'octobre est d'ores et déjà "encourageant", estime Cooper Howes, économiste de Barclays capital. Et le moral des ménages devrait continuer de remonter "au fur et à mesure de l'intensification de la reprise de l'emploi et de la hausse des revenus" des Américains, et en dépit des incertitudes qui pèsent sur l'évolution de la politique budgétaire et fiscale aux Etats-Unis.

Leslie Levesque, d'IHS Global Insight, estime pour sa part que, "en dépit de nouvelles économiques récentes contrastées, les consommateurs perçoivent des améliorations".

Le gouvernement américain a annoncé le 5 octobre que le taux de chômage officiel aux Etats-Unis était tombé en septembre à 7,8%, donc sous la barre psychologique des 8%. C’est son niveau le plus faible depuis l'entrée en fonction du président Barack Obama en janvier 2009, en dépit d'embauches poussives et en baisse.

Nina Godart et avec Agences