BFM Business

Les dirigeants du G8 pessimistes pour l'économie mondiale

Les dirigeants du G8 sont réunis à Belfast, ce lundi 17 juin.

Les dirigeants du G8 sont réunis à Belfast, ce lundi 17 juin. - -

Réunis à Belfast, lundi 17 juin, les dirigeants du G8 ont estimé que les perspectives économiques mondiales restaient moroses. Ils préconisent une flexibilité à court terme pour les politiques budgétaires.

Ce n'est pas vraiment une surprise. Les dirigeants des pays du G8 ont estimé, lundi 17 juin, que les perspectives économiques mondiales restaient moroses. Réunis à Belfast, ils notent tout de même que les risques baissiers pesant sur la croissance sont un peu moins importants en raison des mesures prises aux Etats-Unis, dans la zone euro et au Japon.

Dans un communiqué publié à la suite de leurs discussions sur l'état de l'économie mondiale, ces dirigeants ont également mis l'accent sur la situation du Japon. Le gouvernement de Shinzo Abe, qui vient de s'engager dans une ambitieuse relance passant notamment par une politique monétaire ultra-accommodante, doit définir un projet budgétaire crédible à moyen terme, estiment-ils.

Possibilité d'une flexibilité à court terme pour les politiques budgétaires

Malgré tout, "les risques baissiers dans la zone euro ont reflué au cours de l'année écoulée, mais la région reste en récession. La reprise américaine se poursuit et le déficit budgétaire diminue rapidement dans un contexte de point d'équilibre à trouver entre une viabilité budgétaire à moyen terme et des investissements ciblés en faveur de la croissance", lit-on dans le communiqué.

Les pays de G8 ajoutent qu'il est nécessaire d'aménager une forme de flexibilité à court terme pour les politiques budgétaires en fonction des différentes conditions économiques.

"Le rythme de la consolidation budgétaire devrait être différencié en fonction des différentes circonstances économiques nationales", selon le communiqué.

>> A LIRE AUSSI - Evasion fiscale: que va bien pouvoir décider le G8?

BFMbusiness.com et Reuters