BFM Business

Le ralentissement des pays émergents se poursuit

L'Inde est le seul pays des BRIC à ne pas être dans une dynamique négative.

L'Inde est le seul pays des BRIC à ne pas être dans une dynamique négative. - -

Selon les indicateurs avancés de l'OCDE publiés ce mardi 10 juin, le coup de frein que connaissent la Chine, le Brésil ou la Russie se poursuit. En revanche, l'Inde s'en sort mieux.

A J-2 de la Coupe du Monde, c'est une note de pessimisme qui vient frapper les pays émergents, le Brésil, pays hôte du Mondial, en tête. Selon la dernière mise à jour des indicateurs composites avancés de l'OCDE, conçus pour déterminer les points de retournement sur la croissance par rapport à leur tendance.

Ces indicateurs "signalent un ralentissement de l’activité dans les principales économies émergente", explique l'OCDE. Elle note "une croissance inférieure à la tendance au Brésil, en Chine et en Russie".

Dynamique "stable" de la croissance en France

De quoi inquiéter le Brésil qui a déjà publié une croissance inférieure aux attentes au premier trimestre, avec un chiffre de 0,2% en rythme trimestriel. Exception toutefois: l'Inde où les indicateurs soulignent "un possible point de retournement", ce qui suggère un retour à des taux de croissance plus élevés.

Autrement, les indicateurs de l'OCDE indiquent une croissance "stable" aux Etats-Unis et au Canada. Pour la zone euro et l'Italie notamment, les indicateurs composites avancés continuent de "signaler une inflexion positive de la croissance".

Malheureusement pour l'Hexagone l'OCDE précise que "la dynamique de la croissance est stable" alors que le pays connaît actuellement des taux proche de zéro.

J.M.