BFM Business

Le climat des affaires s'est refroidi en mai

La Banque de France maintient sa prévision de croissance de 0,2% pour le deuxième trimestre.

La Banque de France maintient sa prévision de croissance de 0,2% pour le deuxième trimestre. - -

Selon l'enquête de conjoncture mensuelle de la Banque de France, l'indicateur du climat des affaires a accusé une baisse d'un point, à la fois sur l'industrie et sur les services. En conséquence, l'institution maintient sa prévision d'une faible croissance de 0,2% au deuxième trimestre.

Le "retournement" économique annoncé par François Hollande semble encore loin. Depuis plusieurs semaines, les différents indicateurs de conjoncture montrent que la croissance semble au mieux se tasser au deuxième trimestre.

La Banque de France a ainsi publié ce 10 juin son enquête mensuelle de conjoncture pour le mois de mai. L'indicateur mesurant le climat des affaires accuse une baisse d'un point, aussi bien dans l'industrie (97 points) que dans les services (93 points).

Léger rebond de la production industrielle

La Banque de France indique par ailleurs qu'elle maintient sa prévision de croissance pour le deuxième trimestre 2014 à savoir 0,2%. Pour rappel, au premier trimestre, le PIB français avait stagné, avec une croissance au point mort (0%).

L'Insee a de son côté publié son estimation de la production industrielle pour avril. Si le résultat est un peu meilleur, avec +0,3%, il reste inférieur au chiffre anticipé par les économistes (+0,4%). De plus, cette timide éclaircie sur la production survient après une baisse de 0,4% au mois de mars.

J.M.