BFM Business

Jean Tirole obtient le prix Nobel d'économie

Jean Tirole a longtemps été pressenti pour remporter ce titre.

Jean Tirole a longtemps été pressenti pour remporter ce titre. - Eric Cabanis - AFP

Le Français a obtenu, ce lundi 13 octobre, le prix Nobel d'économie, décerné par la Banque de Suède. Une récompense attendue pour un économiste qui a déjà collectionné les distinctions.

Longtemps pressenti, encore jamais récompensé, Jean Tirole a finalement décroché le Graal, ce lundi 13 octobre. Le Français a ainsi obtenu le prix Nobel d'économie.

Ses travaux portent sur des domaines très variés. Mais, à l'heure où l'économie mondiale peine à se remettre de la violente crise financière de 2008, le jury a annoncé l'avoir récompensé pour "son analyse de la puissance du marché et de la régulation". 

Jean Tirole a affirmé sur France Info que cette récompense est pour lui "une grosse surprise" qui "fait plaisir". "On n'est pas très bon juge de ses propres travaux et donc ce n'est pas quelque chose sur lequel je comptais", a-t-il ajouté.

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a adressé ses félicitations à l'économiste sur Twitter. "Un immense bravo à Jean Tirole qui fait la fierté de notre pays et de l'école d'économie française", a-t-il affirmé sur le réseau social.

Le Premier Manuel a lui aussi exprimé sa fierté sur twitter, voyant dans sa récompense "un pied-de-nez au french bashing". François Hollande, lui, s'est exprimé par communiqué en affirmant qu'il s'agissait "d'une fierté pour la France".

Un des économistes les plus influents de notre époque

Dans son communiqué, le Comité Nobel salue "l'un des économistes les plus influents de notre époque", qui a "éclairci la manière de comprendre et de réglementer les industries avec quelques entreprises importantes".

Jean Tirole remporte ainsi la seule récompense qui manquait à un palmarès déjà bien étoffé.

Il a, par exemple, obtenu la médaille d'or du CNRS, en 2007. Le seul autre économiste à avoir réussi cette prouesse est Maurice Allais, le précédent prix Nobel français d'Economie, en 1988.

Outre ses distinctions, Jean Tirole a été à l'origine du succès de l'Ecole d'Economie de Toulouse, spécialisée dans l'économie industrielle, où il enseigne encore aujourd'hui.

La découverte de l'économie sur le tard

Agé de 61 ans, cet économiste de renom s'était pourtant d'abord orienté vers les mathématiques, en intégrant Polytechnique. Il découvre l'économie sur le tard, à 21 ans. 

"J'ai vraiment été fasciné par cette discipline (...) elle analyse des comportements pour établir des recommandations de politique économique, pour finalement essayer de 'rendre le monde meilleur'", déclarait-il en 2007, après avoir reçu la médaille d'or du CNRS.

Il effectue ensuite son doctorat aux MIT, où il enseignera à partir de 1984, avant de s'établir à Toulouse en 1992.

Comme les lauréats dans les autres disciplines, Jean Tirole repart avec une récompense de 8 millions de couronnes suédoises, soit environ 878.000 euros. Il recevra officiellement son prix le 10 décembre prochain.

Julien Marion