BFM Eco

Fermeture du centre commercial de la Part-Dieu: les commerçants inquiets pour leur avenir

Fermé depuis le début du confinement au mois de mars, le centre commercial n'a toujours pas obtenu l'autorisation pour rouvrir ses portes.

Les commerçants du centre commercial La Part-Dieu sont à bout. Après avoir baissé le rideau au mois de mars pour le confinement, les boutiques n'ont pas encore obtenu l'autorisation de rouvrir.

Au début du mois de mai, la préfecture du Rhône a refusé d'ouvrir à nouveau les portes du centre commercial. Les autorités ont notamment estimé que l'ouverture de l'établissement pourrait "générer des déplacements significatifs de la population". Seules les enseignes de produits de première nécessité ont pu rouvrir. 

"Une concurrence déloyale"

Une décision de plus en plus difficile à comprendre pour les commerçants qui craignent "à force d'être fermés et de ne même pas ouvrir 'en voilure réduite' (...) une casse sociale sans précédent", selon les mots au micro de BFM Lyon d'Eric Amsellem, président du groupement d'intérêt économique des commerçants de la Part-Dieu. 

S'il salue "les très belles aides faites par le gouvernement", il pointe aussi du doigt les "les frais incompressibles et fixes qui restent à charge des commerçants". Et de comparer la situation des commerçants de la Part-Dieu avec le reste de l'agglomération: 

"Le fait que nous restions fermés alors que quasiment toute la ville est rouverte ça nous pose un vrai problème de concurrence déloyale", dénonce le représentant des commerçants. 

Le centre commercial de La Part-Dieu est le plus grand centre commercial de France et le deuxième le plus visité du pays.

Benjamin Rieth