BFM Business

Fatburger, la chaîne culte de hamburgers qui assume son nom arrive en France

L'enseigne de hamburger Fatburger bientôt en France.

L'enseigne de hamburger Fatburger bientôt en France. - Fatburger

La chaîne premium de hamburgers américaine va s'implanter en France dans les prochains mois avec deux ouvertures programmées à Paris.

"Les hamburgers les plus gros et les plus juteux que l'on ait jamais vu." Dans les restaurants de la chaîne américaine Fatburger on assume de proposer des produits gras. Sur les panneaux placardés dans les restaurants de cette franchise créée en 1952, on peut lire l'histoire de l'entreprise qui n'a pas honte de son nom: Fatburger veut dire hamburger gras. Et elle ne ment pas sur la marchandise. Le sandwich Kingburger proposé par la chaîne apporte pas moins de 850 kcal et ferait presque passer le Big Mac et ses 495 kcal pour un plat diététique.

La chaîne qui rencontre un grand succès aux Etats-Unis surtout sur la côte ouest d'où elle est originaire va bientôt tenter de faire succomber les Français. Le groupe FAT Brands, société mère de Fatburger vient d'annoncer un accord de développement dans l'Hexagone qui prévoit l'ouverture de deux restaurants à Paris dans les 18 prochains mois.

"Fatburger a connu un grand succès international au fil des ans, ce n'était donc qu'une question de temps avant que nous arrivions en France, assure Andy Wiederhorn, le PDG de  FAT Brands dans un communiqué. La cuisine américaine continue de bien performer à l'étranger et nous sommes impatients de faire découvrir notre expérience de marque emblématique au cœur de la France, à Paris, en proposant nos offres alimentaires aux habitants et aux touristes."

Les succès de l'implantation de chaînes américaines de fast food comme Five Guys ou Burger King en France a aiguisé les appétits de nombreux groupes américains. Ainsi après Chipotle, Carl's Jr ou très récemment la chaîne de tacos Coyo Taco, c'est au tour de Fatburger de s'attaquer au copieux marché français du fast food avec ses 1,7 milliard de hamburgers consommés chaque année.

De Tucson au monde entier

Et si le nom ne rebute pas les consommateurs français, la chaîne espère les séduire avec son offre plutôt haut de gamme de produits frais cuisinés à la demande. Comme dans les nouvelles chaînes de burgers premium, Fatburger n'utilise aucun produit surgelé dans ses préparations.

C'est une femme qui est à l'origine cette chaîne qui compte plus de 200 restaurants dans le monde. Lovie Yancey, une afro-américaine de 35 ans qui possédait un petit restaurant à Tucson en Arizona s'installe en 1947 à Los Angeles pour y ouvrir un petit stand de hamburgers qu'elle choisit de baptiser Fatburger.

"Le nom du magasin était mon idée, expliquait la fondatrice en 1985 dans une interview. Je voulais faire passer l'idée d'un gros hamburger avec tout dessus... un repas en soi."

La chaîne s'est développée progressivement sur la côte Ouest des Etats-Unis avant de gagner en notoriété nationale dans les années 90. Elle est cité dans des chansons des rappeurs Ice Cube et Notorious BIG ainsi que dans le film Fast and Furious. Le groupe s'est développé par la suite avec des partenariats avec des stars du sport et de la musique américaine comme le basketteur Magic Johnson ou le rappeur Kanye West.

Dans les années 2000, le groupe FAT (pour Fresh Authentic Tasty) se développe à l'international notamment à Karachi au Pakistan en 2013. Désormais présent dans 19 pays, le groupe FAT possède outre Fatburger neuf autres marques de restaurants comme Johnny Rockets ou Buffalo's Cafe pour un total de 675 restaurants dans le monde.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco