BFM Business

Un adolescent livré à lui-même à l'aéroport de Marseille après la déviation de son vol Easyjet

L'adolescent voyageait à bord d'un avion de la compagnie Easyjet. (Photo d'illustration)

L'adolescent voyageait à bord d'un avion de la compagnie Easyjet. (Photo d'illustration) - Iavokos Hatzistavrou - AFP

Un adolescent dunkerquois de 15 ans s'est retrouvé sans moyen de rallier sa destination finale, après que son vol Paris-Nice a été dévié sur Marseille.

Quinze ans et déjà aventurier, mais pas de sa propre volonté. Samedi dernier, Romain, un adolescent dunkerquois, s'envolait de Lille vers Nice pour effectuer un stage d'une semaine sur la Côte-d'Azur. Aucun souci à bord du vol Easyjet, jusqu'à ce que l'avion soit dérouté.

"Je suivais le trajet de l’avion sur l’application d'EasyJet. À un moment, j'ai vu qu'il déviait de sa route. Sur le site, la compagnie annonçait que l'avion atterrirait à Marseille", raconte sa mère à La Voix du Nord.

L'avion atterrit alors dans la cité phocéenne. Un bus est prévu pour acheminer les passagers vers Nice mais à son arrivée, tout le monde se précipite et l'adolescent se retrouve sur le carreau.

"A partir de 14 ans, les passagers sont éligibles à la même prise en charge que les adultes"

La mère de Romain tente de contacter Easyjet, qui ne répond pas, puis l'aéroport, qui lui apprend que son fils a été accueilli dans un bureau avec un autre jeune homme dans la même galère. Elle se dit "atterrée par l’attitude totalement négligente de la compagnie envers un passager mineur."

De son côté, Easyjet a déclaré au site 20 Minutes qu' "à partir de 14 ans, les passagers sont autorisés à voyager seuls et sont éligibles à la même prise en charge que les adultes". Soit, dans le cas de Romain, au remboursement de ses frais pour aller à Nice par ses propres moyens. C'est effectivement ce qui s'était produit pour 180 passagers d'un vol Easyjet Paris-Toulouse en février dernier, qui avaient dû atterrir à Toulouse et rallier leur destination par leurs propres moyens.

La compagnie a précisé avoir contacté la famille de Romain a posteriori. Le site 20 Minutes précise qu'à l'issue de son stage, Romain doit rentrer toujours en avion, toujours avec Easyjet.

L.A.