BFM Business

SNCF: le soutien aux cheminots grévistes reste minoritaire dans l'opinion

Selon un sondage Ifop pour le JDD, une forte majorité (61%) des Français souhaite que "le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme ferroviaire.

Selon un sondage Ifop pour le JDD, une forte majorité (61%) des Français souhaite que "le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme ferroviaire. - Philippe Lopez-AFP

La grève à la SNCF est justifiée pour 44% des Français mais elle est toujours considérée comme injustifiée par 56% d'entre eux, selon un sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche. Ils sont 61% à souhaiter que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme ferroviaire.

Alors que la grève à la SNCF entamera mardi 8 mai son huitième épisode de deux jours, ce mouvement social est toujours considéré comme injustifié par la majorité des Français, selon un sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche mais ce taux de 56% a baissé de 3 points depuis la semaine dernière. Ce sondage a été réalisé en ligne les 2 et 3 mai auprès d'un échantillon représentatif de 1007 personnes choisies selon la méthode des quotas.

Dans le détail, cette enquête révèle que 30% des personnes interrogées trouvent la grève "plutôt pas justifiée" et 26% la considèrent comme "pas du tout justifiée", soit 56% au total de Français, selon ce sondage. À l'opposé, 27% des sondés, soit 1 point de moins que la semaine dernière, la trouvent "plutôt justifiée" et 17% (4 points de plus) "tout à fait justifiée": soit 44% de Français qui soutiennent le mouvement social des cheminots.

Des clivages nets selon l'opinion politique des Français

Les clivages sont très nets en fonction de l'opinion politique des personnes sondées. Les sympathisants de La République en marche (88%) et de la droite (80%) désapprouvent très majoritairement la grève à la SNCF. En revanche, le mouvement social est approuvé par les sympathisants de La France insoumise (82%), du PS (59%) et du Front National (52%).

Toujours, selon ce sondage, une forte majorité des Français souhaite que "le gouvernement aille jusqu'au bout". Ce sont 61% des personnes interrogées qui ont répondu "oui" à cette question, dont 35% de "oui, tout à fait" et 26% de "oui, plutôt" contre 39% qui ont répondu par la négative. Ils ne sont que 23% à déclarer qu'ils ne souhaitent "plutôt pas" que le gouvernement aille jusqu'au bout et 16% "pas du tout". Enfin, 79% des Français sondés pensent que le gouvernement ira jusqu'au bout de la réforme ferroviaire sans céder aux grévistes. 

F.Bergé avec AFP