BFM Business

SNCF: des tarifs réduits pour des voyages de dernière minute

La SNCF met 600.000 billets à petits prix.

La SNCF met 600.000 billets à petits prix. - Jean-Philippe Ksiazek - AFP

Du 24 mars au 30 mai, la SNCF met en vente 600.000 billets de dernière minute à prix cassés.

Opération séduction à la SNCF. La compagnie propose du 24 mars au 30 mai, 600.000 billets à petits prix. Pour cette opération "dernière minute" – des billets qui se prennent maximum 7 jours à l'avance – les prix sont bradés sur 200 destinations. Ainsi, les usagers pourront trouver un Paris-Lyon à 40 euros, idem pour un Paris-Bordeaux, ou encore un Lille-Strasbourg à 45 euros.

Mais attention, cette offre n'est pas sans condition. En effet, elle est réservée aux 2,5 millions de porteurs de cartes de réductions (enfant, jeune, weekend ou senior). Néanmoins, la SNCF permet au détenteur d'une de ces cartes de faire profiter sa famille et amis de ces promotions, même s'ils ne possèdent pas eux-mêmes une carte. De plus, il est possible de se procurer une de ces cartes et ensuite profiter de ces offres.

Séduire les jeunes

Pour la SNCF, cette opération a un but précis: attirer les jeunes. Ces derniers sont de plus en plus séduits par le covoiturage, moins cher et plus souple. Voyages-SNCF avait déjà lancé une telle opération sur les jeunes l'an dernier. Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF, avait déclaré en mars "les jeunes ne pensent plus au train, c'est un problème".

Par ailleurs, la SNCF veut également augmenter les taux d'occupation de ses trains. En 2016, la compagnie va donc simplifier sa gamme tarifaire. Elle veut la rendre plus lisible.

Et enfin, la SNCF veut surement faire passer la pilule de l'augmentation des tarifs l'an prochain. Aucune hausse généralisée n'est prévue, mais la SNCF semble préparer des augmentations ciblées. Par exemple, la clientèle de première classe devrait être mise à contribution, avec une hausse de 8 euros de chaque billet. Cela permettrait de dégager 15 millions d'euros de chiffre d'affaires supplémentaire par an.

D.L.