BFM Business

Ryanair minimise ses mauvais résultats

Ryanair a perdu 35 millions d'euros au troisième trimestre.

Ryanair a perdu 35 millions d'euros au troisième trimestre. - -

Le groupe a publié une perte de 35 millions d'euros au troisième trimestre, ce lundi 3 février. La direction de l'entreprise veut relativiser ce revers financier.

Ryanair bascule dans le rouge. La compagnie aérienne low-cost a ainsi publié, ce lundi 3 février, une perte de 35 millions d'euros pour le troisième trimestre de son exercice 2013-2014, contre un bénéfice de 18 millions sur la même période de 2012.

Le chiffre d'affaires de la compagnie irlandaise se replie légèrement, passant de 969 millions d'euros à 964 millions. En revanche, le nombre de passager a progressé de 6% à 18,3 millions.

Logiquement, ces chiffres prouvent donc une baisse du revenu par passager, qui diminue de 6%. La compagnie l'explique par une chute des revenus "additionnel", c'est-à dire tous les frais qui ne proviennent pas du coût du billet à proprement parler, comme l'enregistrement des bagages supplémentaires.

Des prix plus faibles

Micheal O'Leary, le directeur général de Ryanair, ne s'alarme pas de cette perte semestriel. Cité dans le communiqué accompagnant les résultats du groupe, il explique que cette contre-performance "est en ligne avec nos prévisions", attribuant ce résultat au faible niveau de la livre sterling et "à une baisse de 9% du prix moyen du billet".

"Nous avons répondu à cet environnement de prix plus faible en septembre dernier avec des promotions et des tarifs plus bas qui ont stimulé le trafic dans tous les marchés", fait-il valoir. Il réaffirme toutefois sa prévision d'un bénéfice annuel compris entre 500 et 520 millions d'euros

Fin 2013, Ryanair avait lancé deux avertissements sur résultats (profit warning), en l'espace de deux mois, en raison d'une conjoncture délicate mais également d'une image dégradée.

J.M.