BFM Business

Renault: l'usine de Flins pourrait supprimer 400 postes

Seules 110.000 voitures seront produites cette année à Flins.

Seules 110.000 voitures seront produites cette année à Flins. - -

La troisième génération de la Clio va cesser d'être produite à Flins. La Nissa Micra y sera fabriquée à partir de 2016. En attendant 400 postes sont menacées.

Vers une réduction des effectifs dans l'usine Renault de Flins (Yvelines). En attendant de produire des Nissan Micra en 2016, le groupe français va devoir faire face à une baisse d'activité. Près de 400 postes sont concernés.

Chômage partiel ou heures supplémentaires, c'est le choix cornélien auquel sont confrontés les syndicats et la direction de Renault. Dans quelques semaines, la 3ème génération de la Clio cessera d'être produite. La fabrication des versions hauts de gamme de la nouvelle Clio et de la Zoé ne suffira pas à compenser cet arrêt.

Résultat après 130.000 véhicules fabriqués à Flins l'an dernier, le constructeur estime que seulement 110.000 voitures sortiront des chaînes de montage de ce site parisien cette année.

Heures supplémentaires?

Du coup, en attendant de fabriquer pour Nissan plus de 100.000 Micra par an à partir de 2016, soit Renault garde deux équipes à Flins et il y aura des journées de chômage partiel, soit Renault se passe de ses intérimaires. Et les ouvriers de Flins pourraient devoir effectuer des heures supplémentaires.

Une décision devrait être prise dans les prochains jours. Un sujet qui divise les syndicats. Si certains, comme FO, n'y sont pas opposés, d'autres partent déjà en guerre contre le non renouvellement de 400 intérimaires.

Mathieu Sévin