BFM Business

Pourquoi Daimler s'intéresse tant aux applis de réservation de voitures

-

- - -

Après avoir fusionné sa filiale Mytaxi avec Hailo, la maison-mère de Mercedes et de Smart a participé au nouveau tour de table de Blacklane, une plate-forme berlinoise de VTC. Au total, Daimler a déjà investi 500 millions d'euros dans les services numériques.

Daimler accélère ses investissements pour se diversifier dans les applis numériques de réservation de véhicules. Il a participé à la levée de fonds de 20 millions d'euros de Blacklane, start-up berlinoise créée en 2011, dans laquelle le constructeur allemand a investi dès 2013. Cette plate-forme de réservation de voitures avec chauffeur s'est spécialisée dans les trajets entre aéroports et villes mais elle effectue aussi des courses classiques de VTC.

"Au cours des récentes années, nous avons développé de manière continue des services et des plates-formes de mobilité dans lesquels nous avons investi 500 millions d'euros. Nous sommes prêts à réaliser d'autres investissements pour compléter notre écosystème de la mobilité" explique Klaus Entenmann, PDG de la division des services financiers de Daimler.

Ce rattachement fonctionnel des activités numériques du constructeur allemand est plus que symbolique. Comme ils ont su le faire avec leurs services financiers, les industriels de l'automobile en général et Daimler en particulier, entendent, à l'instar de PSA et de l'autopartage ou de Ford avec le covoiturage, ne plus se cantonner à la production de véhicules. Tous misent sur les services numériques de transport et de mobilité en voiture.

Pour Daimler, cet investissement survient quelques jours après la fusion de son application Mytaxi avec Hailo. Ces deux services de mise en relation de chauffeurs de taxi avec leurs clients via une application mobile, ont l'ambition de former le numéro un européen de ce secteur. Mytaxi, filiale à 100% du constructeur automobile Daimler depuis 2014, est présent en Allemagne, Autriche, Suède ainsi qu'en Pologne, au Portugal, en Italie et en Espagne, tandis qu'Hailo est actif en Grande-Bretagne, en Irlande et en Espagne.

La fusion se fera par un échange de parts entre les deux sociétés. Leur alliance doit créer le champion du secteur avec 70 millions de passagers transportés et 100.000 taxis enregistrés dans plus de 50 villes. L'entité issue de la fusion portera le nom de Mytaxi, son siège étant à Hambourg, au nord de l'Allemagne.

Daimler est aussi à l'origine de Car2go, service d'autopartage lancé en 2009. Ses véhicules, des Smart Fortwo (véhicules fabriqués par le groupe en Lorraine), peuvent être utilisés sur la base d'une facturation à la minute. Contrairement à l'autopartage classique, les véhicules sont répartis sur la voirie, sans stations fixes de rattachement. Ce spécialiste de l'autopartage urbain s'était allié en France en 2012 à Europcar mais il avait décidé d'arrêter son activité après 4 mois d'exploitation.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco