BFM Business

Ouibus est le premier transporteur en autocar de France

Ouibus serait la première compagnie française d'autobus.

Ouibus serait la première compagnie française d'autobus. - Kenzo Tribouillard - AFP

Ouibus, la compagnie d'autocar filiale de la SNCF a annoncé avoir transporté 267.000 personnes en France depuis septembre. Elle assure également avoir créé 350 emplois.

La compagnie de transport par autocar Ouibus, filiale de la SNCF, a annoncé vendredi avoir transporté 267.000 personnes en France sur les 110 liaisons qu'elle a ouvertes depuis septembre, et la libéralisation du secteur dans le cadre de la loi Macron.

Ouibus affirme également, dans un communiqué, avoir créé 350 emplois. Son modèle économique repose sur une part d'autocars détenus en propre (120 véhicules) et sur des partenariats avec huit compagnies régionales: Gilbert James, Groupe Fast, Groupe Faure, Keolis Striebig, Philibert, Salaün Autocars, Seyt et Verdié Autocars.

1.000 emplois au total

La compagnie dessert 40 villes en France, et indique que les cinq axes qui "fonctionnent le mieux", et sur lesquels le taux d'occupation moyen était, en décembre, supérieur à 70%, sont Bordeaux-Marseille, Paris-Toulouse, Paris-Brest, Paris-Strasbourg et Paris-Grenoble. La start-up allemande Flixbus avait elle indiqué en décembre avoir transporté 150.000 passagers et créé 330 emplois depuis septembre.

En décembre, Bercy a chiffré à 1.000 le nombre total d'emplois crées depuis la promulgation de la loi le 4 août. Les opérateurs - dont les principaux sont Isilines, Flixbus, Ouibus, Megabus, Starshipper - ont transporté 500.000 passagers et desservent 146 destinations, pour 600 autocars en circulation, selon le décompte du ministère de l'Economie.

N.G. avec AFP