BFM Business

Montebourg: "nous sommes pour" une ouverture du capital du nouvel Alstom

Arnaud Montebourg est favorable à ce que le nouvel Alstom ouvre davantage son capital.

Arnaud Montebourg est favorable à ce que le nouvel Alstom ouvre davantage son capital. - -

Le nouvel Alstom, recentré sur l'activité transports, pourrait faire entrer des partenaires industriels dans son capital, a indiqué l'un des dirigeants de l'entreprise ce mercredi 25 juin. Une possibilité qui a les faveurs du ministre de l'Economie.

Vers de nouveaux actionnaires pour Alstom? Ce mercredi 25 juin, Henri Poupart-Lafarge, le dirigeant d'Alstom Transport, a indiqué que le groupe français pourrait, une fois recentré sur les transports, ouvrir son capital à des partenaires industriels.

"La nouvelle configuration d'Alstom nous permet d'être beaucoup plus agiles, d'abord parce qu'on a les moyens financiers de le faire. Et aussi parce que, étant un animal un peu plus pur, certains partenaires pourraient être intéressés par prendre des participations chez Alstom", a-t-il plus précisément déclaré à l'AFP, en marge d'une visite du ministre de l'Economie Arnaud Montebourg sur un site d'Alstom Transport au Creusot.

"Nous avons 25% de TMH", l'équipement ferroviaire russe Transmasholding. "On pourrait très bien imaginer que TMH prenne une participation dans Alstom", a-t-il précisé.

L'Etat accompagnera le nouvel Alstom

Arnaud Montebourg a immédiatement réagi en affirmant que "nous sommes pour" une ouverture du capital du nouvel Alstom.

La veille, le ministre de l'Economie avait déjà déclaré aux députés que les 20% que l'Etat prendra dans le capital du groupe permettront à Paris "d'accompagner" l'entreprise française dans le cas où elle souhaiterait procéder à des augmentations de capital.

Selon le schéma de son alliance avec General Electric, Alstom va se désengager partiellement de plusieurs activités énergétiques et, au contraire, se renforcera dans les transports, l'américain lui cédant sa division de signalisation ferroviaire.

Julien Marion avec AFP