BFM Business

Mercedes sort PSA du top 10 des constructeurs auto

Carlos Tavares en Chine, où les ventes de PSA se sont effondrées de 56% en avril.

Carlos Tavares en Chine, où les ventes de PSA se sont effondrées de 56% en avril. - Wang Zhao - AFP

Peugeot-Citroën ne figure plus parmi les dix plus grands constructeurs mondiaux de voitures en avril. C'est Daimler, la maison-mère de Mercedes, qui a pris sa place.

Sale printemps pour PSA. Le constructeur français qui réunit les marques Peugeot, Citroën et DS a quitté le top 10 des plus gros constructeurs automobiles. C'est Daimler, la maison-mère de Mercedes, qui rafle la 10e place, tandis que le français occupe la 11e position.

En cause, explique Forbes qui dévoile le classement, les baisses à deux chiffres connues par PSA sur ses trois marques. Une dégringolade particulièrement marquée en Chine, premier marché automobile du monde, où les ventes de Peugeot-Citroën se sont effondrées de 56%, selon l'analyste mondial JATO Dynamics, qui fournit les données reprises par Forbes.

Daimler de son côté a connu une meilleure fortune dans l'Empire du milieu où ses ventes sont en plein essor, si bien que la Chine est désormais son plus gros marché. Ses ventes globales progressent ainsi de 7% sur un an.

-
- © -

Dans le haut du classement, Volkswagen reprend la pole position. Le groupe multimarques a décollé de 11%, principalement grâce au succès du nouveau SUV de Seat, l'Ateca, qui a largement compensé les pertes de la marque VW.

Le géant allemand est talonné par Toyota, puis Renault, à la troisième marche du podium. Cela constitue une petite déconvenue aussi pour le constructeur français, puisqu'il s'était brièvement octroyé en mars la première place de ce classement. La faute à ses ventes en baisse aux États-Unis, puisque la marque a connu une croissance à deux chiffre en Chine, en Russie et au Japon, détaille JATO Dynamics.

General Motors retrouve par ailleurs la quatrième place, que le constructeur américain occupe depuis une longue période, à l'exception d'une brève incursion à la deuxième place en mars. Viennent ensuite Hyundai-Kia, puis Ford et Honda, devant Fiat-Chrysler et Suzuki, avant Daimler donc.

N.G.