BFM Business

Les locataires de leur voiture n'ont jamais été aussi nombreux

Portés par la location avec option d'achat, les financements de voitures neuves auprès des particuliers, a grimpé de plus de 20 % sur 2015 pour atteindre 6,9 milliards d'euros.

Portés par la location avec option d'achat, les financements de voitures neuves auprès des particuliers, a grimpé de plus de 20 % sur 2015 pour atteindre 6,9 milliards d'euros. - Olga Maltseva-AFP

En 2015, la location avec option d'achat a représenté 58% du financement de voitures neuves alors que le crédit auto a reculé de 3,1%. Avec leurs mensualités abordables, entretien inclus, les constructeurs ont séduit les clients.

Avez-vous remarqué que les publicités automobiles vantent (presque) toutes les derniers modèles, avec un loyer mensuel, souvent abordable? Une façon alléchante, pour les constructeurs, de masquer le prix total en donnant envie d'une voiture neuve au client, sans qu'il soit obligé de mobiliser un apport conséquent. Et cet argument porte apparemment ses fruits.

Le financement des ventes de voitures neuves est de plus en plus portée par la vague de la location avec option d'achat (LOA). En 2015, cette formule a représenté 58,2% du montant total des financements, au vu des résultats communiqués par l'association française des sociétés financières (ASF).

Le boom de ce mode de financement est intervenu sur un marché automobile mieux orienté (avec 1,92 million d’unités et +6,8% en un an) qu'en 2014. La LOA affiche une croissance de 46,7% avec un pic en décembre à +57,6%. A elle seule, cette formule locative a dopé les financements de voitures particulières neuves (par crédit classique et LOA) auprès des particuliers. Ces montants ont enregistré en 2015, avec 6,9 milliards d’euros, une forte progression de +20,7% par rapport à 2014, après +3,9% cette dernière année.

-
- © Le dynamisme des financements de voiture neuve s’explique par le fort développement des opérations de LOA qui progressent de +46,7% sur l’ensemble de 2015. Source : Association française des sociétés financières

Cette technique de financement repose sur une location pendant 3, 4 ou 5 ans d'un véhicule neuf avec la possibilité d'acquérir in fine le véhicule. Cette formule peut inclure des prestations d'entretien pour la durée du contrat, ce qui permet de rassurer l'automobiliste en cas de panne ou de défaillance mécanique. Au terme du contrat, le locataire, qui n'aura pas le souci de la revente de son automobile, peut reprendre un nouveau modèle en location de la marque ou en devenir propriétaire. Dans ce dernier cas il devra payer le montant de la valeur résiduelle du véhicule, fixée lors de la signature du "bail".

Le dynamisme de la LOA contraste avec le recul des financements assurés par un crédit de durée équivalente à celle de la LOA (-3,1%). Pourtant, un crédit auto traditionnel, assorti d'une extension de garantie souscrite auprès du concessionnaire, soutient financièrement la comparaison avec la LOA, l'acquéreur étant propriétaire de son véhicule.

Pour le constructeur automobile, la LOA présente surtout le grand avantage de rendre plus captif le client. Celui-ci effectuera l'entretien de son véhicule dans le réseau commercial durant son contrat. De même, à l'échéance de la location, le client reviendra en concession pour rendre son véhicule et solder son contrat. Il sera alors plus facile de lui proposer éventuellement un nouveau contrat pour un autre véhicule de la marque...

Frédéric Bergé