BFM Business

Le Qatar veut acheter 22 hélicoptères NH90

Le NH90, construit par Airbus Hélicopter et AgustaWestland, est spécialisé dans le transport militaire.

Le NH90, construit par Airbus Hélicopter et AgustaWestland, est spécialisé dans le transport militaire. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le ministère de la Défense a annoncé, ce 27 mars, la signature d'une lettre d'intention par le Qatar en vue d'acheter des hélicoptères de transport militaire. Le contrat s'élève à près de deux milliards d'euros.

La visite en France il y a quelques jours du ministre qatari de la Défense, le général Al Atiya, porte ses fruits. Le ministère français de la Défense a annoncé, ce jeudi 27 mars, que le pays du Golfe avait signé une lettre d'intention en vue de l'achat de 22 hélicoptères de transport militaire NH90.

Le projet d'achat porte sur 12 NH90 pour le transport tactique et de 10 exemplaires dans la version de lutte anti-sous-marine. Il comprend également des prestations d'accompagnement et de formation, a précisé le ministère de la Défense. Le contrat porte sur près de 2 milliards d'euros.

Et bientôt des Rafale ?

Le programme NH90 (pour NATO Helicopter), lancé en 1992, est construit par six pays européens, dont la France, l'Allemagne et l'Italie et assemblé dans six usines dont une en Finlande et une en Australie.

L'hélicoptère est produit par la société NHIndustries, basée à Aix-en-Provence, dont Airbus Helicopters (ex-Eurocopter) détient 62%, l'italien AgustaWestland (groupe Finmeccanica ) 32% et le néerlandais Fokker Aerostructures le solde.

Le pays du Golfe, partenaire commercial de longue date de la France, a également l'intention d'acquérir deux avions ravitailleurs MRTT dérivés d'A330 d'Airbus, a précisé le ministère à l'issue d'une visite de Jean-Yves Le Drian à Doha.

Le Qatar est également considéré, avec l'Inde, comme l'un des clients potentiels prometteurs pour le premier contrat à l'export de l'avion de combat Rafale de Dassault Aviation , dont Airbus Group détient 46% du capital.

C.C. avec Reuters