BFM Business

Eurocopter vend 50 hélicoptères à l’Inde

C'est ce type d'hélicoptères, ici utilisée par la Croix Rouge, qu'Eurocopter va livrer à Aviators India

C'est ce type d'hélicoptères, ici utilisée par la Croix Rouge, qu'Eurocopter va livrer à Aviators India - -

C’est le premier contrat décroché en Inde à l’occasion de la visite officielle de François Hollande dans le pays. Eurocopter devrait livrer à terme cinquante appareils pour le premier service de secours médical indien.

Premier contrat officialisé entre la France et l’Inde ce jeudi 14 février, alors que François Hollande entame une visite officielle de deux jours à New Dehli. Le président français a annoncé qu’Eurocopter avait signé un contrat pour livrer 50 hélicoptères civils à la société indienne Aviators. Un marché, qui porte sur sept commandes fermes et 43 en option.

L’Inde paiera 40 millions d’euros pour les sept premiers appareils, destinés au premier service de secours médicaux jamais mis en place en Inde.

Le premier fabricant mondial espère aussi se placer sur plusieurs marchés d'hélicoptères militaires, notamment une énorme commande de 197 appareils de reconnaissance pour les armées de l'air et de terre, évaluée à 1,4 milliard de dollars.

Le contrat avec Finmeccanica au point mort

Hasard du calendrier, cette annonce est faite quelques jours après l'éclatement d'un scandale avec un autre constructeur d'hélicoptères, Finmeccanica. L’Inde, qui soupçonne des actes de corruption, a suspendu mercredi ses paiements à l’industriel italien. Le pays devait verser 754 millions de dollars pour 12 hélicoptères de luxe destinés à la classe politique indienne. Le ministère indien de la Défense, qui a lancé son enquête, a indiqué que si la malversation était avérée, le contrat serait annulé, et Finmeccanica placé sur une liste noire.

Nina Godart (Texte) et Gaëtane Meslin (Vidéo)