BFM Business

Le marché automobile sort-il de la crise?

Les ventes de voitures ont rebondi en septembre

Les ventes de voitures ont rebondi en septembre - -

L'année 2013 restera une année historiquement basse en terme de ventes pour le marché automobile. Mais depuis le mois de juillet, les chiffres semblent repartir de l'avant.

Une petite éclaircie sur le marché automobile français. En septembre, les ventes de véhicules neufs ont progressé de 3,4% en données brutes sur un an, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles, parus ce mardi 1er octobre. La légère amélioration observée ces derniers mois semble se confirmer. Le marché français est-il en train de voir le bout du tunnel?

Pour les analystes le sentiment qui domine est que l’on a touché un point bas en juillet dernier, lorsque le marché a rebondi légèrement, mettant fin à 18 mois de baisse d’affilée.

cela dit, 2013 restera une année historiquement basse en terme de ventes avec près de 1,7 million de véhicules immatriculés.

Vieillissement du parc automobile

Après, pour ce qui est de 2014, les professionnels restent encore assez prudents.

Au mieux, disent-ils, nous espérons une stabilisation. Certes, le moral des ménages ne faiblit pas, certes les consommateurs - les chiffres le montrent - plébiscitent les nouveaux modèles dès leur sortie, comme chez Renault.

Mais en face de cela, ils évoquent toujours l’inquiétude du monde de l’entreprise, toujours très perplexe face à l’évolution du cadre fiscal. Ce qui pèse sur l’évolution des flottes.

Les chiffres de l’immobilier et des mises en chantier, eux aussi inquiètent, car le monde du BTP est lui aussi un gros client pour l’industrie.

A plus long terme, cela dit, les professionnels misent sur l’effet de vieillissement du parc automobile, après des années de non-investissement, crise oblige, pour revenir pourquoi pas, au niveau des années records. A 1,8 million, voir 2 millions de véhicules par an.

Mais cela pourrait prendre encore quelques années.

Guillaume Paul