BFM Business

Le bonus auto réduit à partir du 1er novembre

Seules les voitures traditionnelles qui émettent moins de 90 grammes de CO2 auront encore un bonus.

Seules les voitures traditionnelles qui émettent moins de 90 grammes de CO2 auront encore un bonus. - -

Le bonus écologique accordé aux voitures les moins polluantes va être fortement réduit, au point d'exclure certains modèles, à partir du 1er novembre prochain. Parallèlement, le barème du malus, lui, va augmenter d'ici la fin 2014.

De 400 à 700 euros de moins, voilà le coup de rabot donné au bonus écologique. Et certains véhicules ne pourront plus en bénéficier du tout. Une source gouvernementale, qui tient à garder l’anonymat, a confirmé, ce vendredi 11 octobre, la réforme du bonus auto dès le 1er novembre.

Les véhicules traditionnels qui émettent entre 90 et 105 grammes de CO2, et qui bénéficiaient jusque-là d’un bonus de 200 euros, ne seront plus éligibles à la prime. Les petites voitures, comme la Twingo diesel, qui émettent entre 60 et 90 grammes de CO2 vont voir leur bonus réduit de 400 euros, de 550 à 150 euros.

Le bonus écologique des voitures électriques passera lui de 7.000 à 6.300 euros, celui des véhicules hybrides de 4.000 à 3.300 euros. Enfin, les voitures hybrides rechargeables pourront prétendre à un bonus de 4.000 euros.

Un malus à la hausse

Outre cette diminution du bonus, un durcissement du malus écologique aura lieu d’ici fin 2014, prévient le gouvernement. Ces mesures doivent servir à ramener le système à l’équilibre, alors qu’il est constamment déficitaire.

Depuis sa création en 2008, le système de bonus-malus écologique enregistre ainsi 1,45 milliard d’euros de pertes cumulées.

Le malus écologique concernera tous les véhicules qui émettent 130 grammes de CO2 ou plus. Le nouveau barème de cette majoration sera compris entre 150 et 8.000 euros maximum. En 2013, il était compris entre 100 et 6.000 euros.

A.D. avec AFP