BFM Business
Transports

La SNCF veut séduire les pros avec de nouveaux avantages

L'opérateur annonce que la carte Liberté intègre désormais les bénéfices de la carte Avantage lancée en juin dernier. 3,5 millions de ces cartes ont été vendues.

Si la SNCF constate un rebond important de la fréquentation depuis quelques mois, avec un été record en prévision, la cible professionnelle, elle, manque encore à l'appel.

Une source de fortes inquiétudes pour l'opérateur: historiquement, les voyageurs "pros" représentent 20% de son trafic mais 40% de son chiffre d'affaires.

Dans le même temps, selon le transporteur, de plus en plus d'entreprises interdisent l'avion si le train est une alternative. Et selon une étude, 72% des clients Entreprises de Voyages SNCF recommandent en priorité à leurs salariés l’utilisation du train pour des trajets de plus de 200 kilomètres.

La SNCF entend bien s'inscrire dans ce mouvement de la mobilité durable même si de nombreuses entreprises décident aujourd'hui de privilégier les réunions virtuelles plutôt que physiques.

Combinaison d'avantages pro et perso

Outre le lancement l'an passé de sa nouvelle carte Forfait télétravail qui compte 13.000 abonnés, la SNCF annonce ce mardi que la carte Liberté, à destination des voyageurs professionnels (220.000 détenteurs), en France et en Europe, s’enrichit en intégrant les bénéfices de la carte Avantage.

Lancée en juin dernier, cette carte permet notamment d'obtenir des tarifs plafonnés selon les distances et des réductions. C'est un succès puisque 3,5 millions de ces cartes ont été vendues.

Les professionnels titulaires de la carte Liberté pourront "combiner, au meilleur prix, les usages professionnels et loisirs sur TGV INOUI et Intercités. En plus des bénéfices de la carte Liberté, les clients profitent donc des réductions de 30% en 1ère et 2nde et des tarifs plafonnés en 2nde pour leurs déplacements loisirs" explique la SNCF. Son prix ne change pas: 399 euros.

"Cette évolution répond à une demande puisque près de 45% des encartés Liberté ont voyagé pour motif professionnel et loisir, entre mars 2021 et mars 2022. Certains ont voyagé avec un enfant ou accompagnés, d’autres avaient déjà fait le choix d’acheter la carte Avantage" poursuit la SNCF.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business